Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bréhal : après 48 bières, une bouteille de pastis et de rosé, un automobiliste fait une sortie de route

Les gendarmes annoncent ce vendredi l'arrestation samedi dernier à Bréhal d'un automobiliste qui a fait une sortie de route. Son taux d'alcoolémie interpelle : 3,29 grammes par litre de sang. Il avait bu ce jour-là 48 bières, une bouteille de pastis et de rosé. Son permis était annulé depuis 1997.

"Les gendarmes n'en reviennent pas", indique la compagnie de Coutances dans un message Facebook
"Les gendarmes n'en reviennent pas", indique la compagnie de Coutances dans un message Facebook © Radio France - Marie Ameline

"Les gendarmes n'en reviennent toujours pas", c'est ainsi que le compte Facebook de la gendarmerie de la Manche annonce l'interpellation à Bréhal samedi dernier d'un automobiliste de 58 ans. Il a fait une sortie de route après s'être endormi au volant avec un taux d'alcoolémie de 3,29 grammes par litre de sang. 

C'est près de 7 fois le taux légal. Les gendarmes l'ont retrouvé inconscient avec sa voiture dans le fossé. "Plus de peur que de mal", indiquent-ils. L'automobiliste a reconnu ensuite avoir bu dans la journée : deux packs de 24 bières, une bouteille de pastis et une bouteille de rosé.

En plus, son permis était annulé depuis 1997. Il devra répondre de ces infractions en récidive en janvier prochain devant le tribunal judiciaire de Coutances. "Que dire face à un tel comportement irresponsable ?", concluent les gendarmes dans leur message.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess