Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Brest : trois mois de prison et 15 000 euros d'amende pour "Monsieur caca"

jeudi 26 octobre 2017 à 19:48 Par Marion Aquilina, France Bleu Breizh Izel

L'homme que les Brestois appellent "Monsieur caca" a été condamné à trois mois de prison et 15.000 euros d'amende. Il était jugé par le tribunal de Brest pour avoir à nouveau étalé ses excréments sur des distributeurs bancaires au mois de juillet 2017.

L'homme qui badigeonne d'excréments les distributeurs de billets a encore frappé à Brest
L'homme qui badigeonne d'excréments les distributeurs de billets a encore frappé à Brest © Radio France - Hervé Cressard

Bretagne, France

"Monsieur Caca" a été condamné le jeudi 26 octobre 2017 à trois mois de prison et 15.000 euros d'amende, à Brest. "Monsieur caca", c'est le surnom que les Brestois ont donné à cet homme qui étalait ses excréments sur les distributeurs bancaires. Il est connu pour avoir fait ça chaque année depuis 2012. Il avait notamment été condamné en mai 2016 pour des faits similaires.

L'expertise psychiatrique a repéré une altération du discernement

L'homme a été interpellé en récidive entre le 10 juillet 2017 et le 23 juillet 2017. Devant le tribunal, il n'a pas su expliquer pourquoi il avait recommencé. Il est apparu fragile psychologiquement et physiquement. Ses mains tremblaient autant que sa voix. Pourtant il parlait peu, dans ses réponses il s'en tenait à "Je ne sais pas" ou "Je ne veux pas répondre".

Le juge a pourtant essayé de comprendre ses gestes: "Pourquoi vous avez recommencé ? Vous pensez que vous ennuyez les banques ou les hommes et les femmes de ménage ? Ce sont eux qui nettoient après votre passage entre 3h et 5h du matin." Au total, 29 distributeurs du centre-ville de Brest ont été barbouillés d'excréments.

Le juge, mi-intrigué, mi-amusé, a relevé tout de même deux détails: "Sur toutes les banques, une seule a été épargnée, la vôtre !" Il poursuit : "On vous imaginait comme une victime absolue des banques mais vous avez 71 000 euros sur votre compte". Après une petite heure de procès et une kyrielle de questions restées en suspens, on ne saura ni d'où vient cet argent ni pourquoi celui que les Brestois appellent "Monsieur caca" a fait tout ça.