Faits divers – Justice

Brest : un mort et 3 intoxiqués au CO2 sur le chantier de déconstruction du Captain Tsarev

Par Tudi Crequer, Magali Fichter et Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel et France Bleu vendredi 12 août 2016 à 17:39 Mis à jour le vendredi 12 août 2016 à 18:40

Le Captain Tsarev est resté plusieurs années accosté sur le quai du port de commerce
Le Captain Tsarev est resté plusieurs années accosté sur le quai du port de commerce © Radio France - Mickaël Roparz

Un accident a eu lieu ce vendredi après-midi sur le chantier de déconstruction du Captain Tsarev. Une personne est décédée, il y a aussi 3 autres personnes intoxiqués au CO2. Le déclenchement d'un système incendie serait à l'origine du drame.

Un grave accident a eu lieu vendredi après-midi sur le port de commerce de Brest. Sur le chantier de déconstruction du navire le "Captain Tsarev". D'après les secours et des témoins sur place, quatre personnes ont été touchés. Il y a un mort et trois intoxiqués.

Dose de CO2 mortelle pour un expert maritime

La victime est un expert maritime, Jean-Bernard Cerruti. Ce contre-amiral à la retraite de la Marine Nationale était visiblement missionné par l'entreprise Les Recycleurs Bretons pour le suivi du chantier. Cet ancien directeur du Ceppol, le centre d'expertises pratiques de lutte antipollution, est connu dans le milieu maritime pour son expérience et sa rigueur. Il a été intoxiqué par une forte dose de dioxyde de carbone, suite au déclenchement pour une raison indéterminée du système anti incendie.

Trois ouvriers qui travaillaient sur place ont eux aussi été touchés mais leurs jours ne sont pas en danger. De nombreux véhicules du SAMU et des pompiers étaient sur zone à Brest en fin d'après-midi.

Un navire abandonné depuis 2008

Le Captain Tsarev est un vraquier. Il a été abandonné par son armateur en 2008. Depuis, le bateau de 153 m de long est à quai au port de Brest. Le cargo, qui a enchaîné les pavillons, russe, chinois, grec, etc. avait été contraint de rejoindre le port finistérien après une avarie de propulsion alors qu'il était au large des côtes bretonnes. L’armateur avait abandonné les marins qui étaient à bord.

En mai dernier la déconstruction du navire avait été actée et confiée aux Recycleurs bretons. Nous en avions fait l'objet d'un reportage :

A lire également | Captain Tzarev : "Le port de Brest n'est pas sécurisé" selon Jean-Paul Hellequin

Partager sur :