Faits divers – Justice

Brest : deux étudiants de l'Ecole navale condamnés pour avoir dépouillé des escort-girls

Par Annaïg Haute, France Bleu Breizh Izel et France Bleu vendredi 8 janvier 2016 à 23:17

Tribunal de Paris
Tribunal de Paris © Maxppp - Illustration

Deux étudiants de l'Ecole navale de Brest ont été condamnés à 4 ans de prison, ce vendredi 8 janvier, par le tribunal correctionnel de Paris. En 2014, ils ont braqué des escort-girls.

Avec AFP.

« On était deux abrutis, c'est bien qu'on ait été arrêtés. » Les deux étudiants de l'école navale, du haut de leur 23 et 27 ans, peinent un peu à expliquer au tribunal comment ils en sont arriver à voler de l'argent, des téléphones portables, ou encore des ordinateurs à des escorts-girls, Russes pour la plupart. Ils ont même envisagé de monter leur propre réseau de proxénétisme, l'un d'entre eux a même brièvement loué deux appartements pour des escorts.

Des armes et 13000 euros de profit

Les deux hommes sont menaçants, utilisent un couteau, une matraque télescopique. Ils ont même évoqué l'utilisation d'une arme à feu, mais n'ont pas eu le temps de le faire. Les écoutes téléphonique retranscrivent des récits mêlant violence et sexe. Ils parlent d'un profit de 13 000 euros.

Il s'ennuyait à l'Ecole navale

L'un des jeunes explique qu'il s'ennuyait à l'Ecole navale. Il avait échoué là après avoir fait maths sup, maths spé. Il voulait aller à polytechnique mais c'était trop cher. C'est donc dans l'établissement brestois qu'il rencontre son acolyte, qui raconte : « On s'est créé une réalité qui n'était propre qu'à nous même, avec des notions de bien et de mal qui étaient faussées »

Les deux étudiants, qui "ont tout deux quitté l'armée", écopent de 4 ans de prison, avec respectivement un an et 18 mois de sursis et 7000 et 10000 euros d'amende. Leur peine étant aménageables, et au vu de leur période de détention provisoire, il ne devraient pas retourner en prison.

Partager sur :