Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - À Brest, deux interpellations après la manifestation contre la loi Sécurité Globale

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La manifestation contre le retrait du projet de loi Sécurité Globale avait bien commencé à Brest. À mi-chemin du parcours, le cortège s'est scindé en deux parties dont l'une s'est dirigée vers le commissariat de police. Deux personnes ont été interpellées suite à des jets de projectiles.

La manifestation a rassemblé entre 500 et 700 personnes à Brest
La manifestation a rassemblé entre 500 et 700 personnes à Brest © Radio France - Roméo van Mastrigt

Le quatrième samedi de mobilisation contre le projet de loi sécurité globale a été suivi par environ 700 personnes, 500 personnes selon la police. Les manifestants s'étaient réunis place de la Liberté à 15 heures contre "un projet de loi liberticide et inquiétant". À la tribune, les organisateurs se félicitent d'une "mobilisation très importante à Brest, rendue possible par le collectif". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cependant, à mi-chemin du parcours, le cortège se scinde en deux parties. L'une d'entre elles se rend à la maison du peuple pour rendre hommage à Édouard Mazé, victime historique de violences policières à Brest. L'autre partie se dirige vers le commissariat de police Colbert en centre-ville, déjà dégradé la semaine dernière. Les forces de l'ordre attendent les manifestants, qui commencent à jeter des projectiles et à mettre à terre les barrières de sécurité.

Les manifestants ont été dispersés à l'aide de grenades lacrymogènes
Les manifestants ont été dispersés à l'aide de grenades lacrymogènes © Radio France - Roméo van Mastrigt

Le face-à-face tendu s'est prolongé jusqu'à 17 heures. Deux jeunes ont été interpellés à la fin de la manifestation et placés en garde à vue pour des jets de projectiles et des injures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess