Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brest : l'agent de sécurité lui demande de porter un masque, il refuse et lui plante un couteau dans l’œil

À Brest, dans la nuit de vendredi à samedi, un homme a planté un couteau dans l'oeil d'un agent de sécurité d'un bar. Il lui avait demandé de porter un masque avant d'entrer dans l'établissement.

Photos d'illustration Police
Photos d'illustration Police © Radio France - matthieu Darriet

Dans la nuit de vendredi à samedi, un peu avant minuit, un homme se présente devant le Greenwich Café, dans le centre-ville de Brest (Finistère). Il ne porte pas de masque alors l'agent de sécurité lui demande de se couvrir le visage. Le Brestois de 43 ans refuse, insiste pour entrer mais se fait repousser. Déçu, il fait demi-tour et repart.

Deux coups de couteau 

Trente minutes plus tard, il revient sur ses pas, sort un couteau et assène un coup au visage de l'agent de sécurité. La lame atteint l’œil de la victime. Celle-ci s'effondre et l'assaillant se couche sur lui pour le frapper à nouveau. Il lui assène au total deux coups de couteau. Très vite, les clients du bar sortent pour venir en aide à la victime. Une patrouille de police à proximité est alertée et se rend sur place.

Un profil schizophrène

L'agent de sécurité est emmené dans un état grave à l'hôpital. Il a été opéré d'urgence samedi matin et son pronostic vital n'est plus engagé. L'agresseur, lui, a été interpellé dans la foulée. Il reconnait les faits mais dit ne plus s'en souvenir. Il était alcoolisé et présente un profil schizophrène. Il est déjà connu des services de police.

Sa garde à vue au commissariat de Brest est prolongée jusqu'au lendemain. Il devrait ensuite être présenté devant le parquet de Brest dimanche soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess