Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brest : menacé de mort sur Twitter, Yohann Nédélec va porter plainte

-
Par , France Bleu Breizh Izel

L'adjoint (PS) au maire de Brest Yohann Nédélec annonce son intention de déposer plainte après avoir été pris pour cible mardi par un utilisateur anonyme de la plateforme Twitter, qui l'a insulté et menacé d'une "balle dans la tête". Le tweet n'était plus en ligne mercredi matin.

Yohann Nédélec, ici en 2018, est adjoint au maire de Brest et vice-président de Brest Métropole.
Yohann Nédélec, ici en 2018, est adjoint au maire de Brest et vice-président de Brest Métropole. © AFP - Fred Tanneau

Il peut tolérer les insultes, mais là c'est allé trop loin. Yohann Nédélec, premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste du Finistère et élu au conseil municipal de Brest, a décidé de ne pas laisser passer. Mardi, il a été mentionné par le compte anonyme d'un Brestois (@Armageddon2020_) se plaignant du bruit devant ses fenêtres, notamment à cause des bus. Le vice-président de Brest Métropole en charge des déplacements a été copieusement insulté, le troll terminant par "Une balle dans ta tête connard". Ce tweet n'était plus visible mercredi matin.

Boîte à claques

L'élu brestois va déposer plainte contre X pour menace de mort, délit passible d'une peine de 3 ans de prison et 45 000 euros d'amende. "Un jour ou l'autre, et plus vite qu'on ne le croit, tout cela va mal finir" redoute Yohann Nédélec, qui déplore que "dès lors que tu es visible et que tu as des délégations importantes, c'est la boîte à claques."

De nombreuses réactions de soutien

Yohann Nédélec a reçu depuis mardi soir de nombreux tweets de soutien d'élus socialistes, comme la présidente du Conseil départemental du Finistère Nathalie Sarrabezolles, mais aussi du parti des Radicaux de gauche (PRG) ou encore du groupe brestois de la France Insoumise.

Le maire de Brest a réagi mercredi dans un communiqué. Pour François Cuillandre "les menaces de mort émises anonymement contre Yohann Nédélec sont absolument inadmissibles et je les condamne fermement. Rien ne peut justifier de tels propos, quelle qu’en soit la raison et au-delà de tous clivages politiques. Les discours de haine et de violence gratuite se généralisent, à l’encontre d’élus ou de simples citoyens, dans une dérive inquiétante pour notre démocratie. Ce genre d’attaques ne sauraient rester impunies et la justice doit se montrer d’une sévérité exemplaire."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess