Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : leur bébé régurgite un ver, les parents portent plainte contre Gallia

En novembre, le bébé d'Élodie vomit un ver. La mère de famille, installée près de Saint-Malo, est convaincue qu'il provient du lait en poudre de la marque Gallia. En février, une autre famille découvre une larve dans une boite de la même marque. Ensemble, elles déposent plainte.

Pour cette famille bretonne, le ver vient forcement d'une boite de lait Gallia
Pour cette famille bretonne, le ver vient forcement d'une boite de lait Gallia © Radio France - Nina Valette

"Grâce à France Bleu, une autre famille est entrée en contact avec nous", raconte Élodie. Cette mère de famille originaire de Roz-Landrieux au dud de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) vient de porter plainte après avoir rencontré un autre couple qui a découvert une larve dans un pot de lait en poudre. Elle soupçonne également la présence d'un ver dans une boite de lait en poudre utilisée pour sa fille

Plusieurs histoires similaires sur le site France Bleu  

Sur le site internet de France Bleu Armorique, début décembre, on peut lire l'histoire de cette bretonne : "Fin novembre, un bébé de quatre mois a régurgité un ver et ses parents ne comprennent pas comment cela a pu arriver. Selon eux,ce ver ne peut provenir que du lait en poudre de la marque Gallia (Galliagest premium de 0 à 6 mois) que leur petite boit au quotidien. Pour le moment, ils n'ont cependant aucun moyen de le prouver."

Après des analyses, le ver est malheureusement détruit. La famille estime ne plus avoir suffisamment de preuves pour lancer une procédure. Mais il y a quelques jours, Élodie et son mari sont contactés par Stéphanie. Cette mère, originaire de la région parisienne, en déplacement dans le Puy-de-Dôme, découvre également un ver dans une boite similaire. Elle conserve une vidéo et la boite comme preuve.

On veut juste qu'il n'y ait plus aucun enfant qui prenne de risque

"Avec ce deuxième cas, nous avons des éléments pour lancer une procédure. On veut juste qu'il n'y ait plus aucun enfant qui prenne de risque", raconte la bretonne. "À deux, nous pourrons faire bouger les choses", insiste la deuxième maman. Après quelques jours de réflexion, Élodie, décide de suivre la seconde famille et de déposer plainte au commissariat de Saint-Malo. La plainte est déposée ce mardi 25 février. 

La réponse de Gallia

De son coté, Gallia explique prendre très au sérieux ces deux cas. "Notre priorité est de garantir la qualité de nos produits et la sécurité des bébés. Chaque produit de nutrition infantile est soumis à de très nombreux contrôles de qualité et de sécurité avant d’être commercialisés. Depuis déjà plusieurs années, nous avons mis en place des programmes de contrôle qualité stricts, qui vont au-delà de ce qui est exigé par la réglementation actuelle, afin notamment de nous permettre d’identifier l’éventuelle présence de corps étranger dans nos produits et ce, à tous les stades de nos procédés de fabrication," indique la marque dans un communiqué avant d'ajouter : "Nous prenons chacun de ces cas très au sérieux, et comprenons l’inquiétude des parents, étant nous-mêmes pour la plupart parents. Nous nous tenons à leur disposition pour répondre à toutes leurs interrogations."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess