Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : "Ubershit", un trafic de stupéfiants démantelé dans la région

La semaine dernière le travail de Section de Recherches de la gendarmerie de Bretagne permettait le démantèlement d'un important trafic de stupéfiants dans la région. Un réseau labellisé "Ubershit" qui sévissait sur les réseaux sociaux. Cinq personnes ont été condamnées.

Une plaquette de résine de cannabis, photo d'illustration
Une plaquette de résine de cannabis, photo d'illustration © Maxppp - Bruno Levesque/IP3 Press

Les trafiquants passaient essentiellement par les réseaux sociaux pour écouler leur marchandise. Sous le label "Ubershit", ils vendaient divers produits stupéfiants dans tous les départements bretons. Le trafic rapportait 100 000€ mensuels aux malfaiteurs. L'homme de 38 ans à la tête du réseau se fournissait chez des grossistes dans les Pays de la Loire. 

C'est à l'occasion d'un retour de voyage auprès de ses fournisseurs qu'il sera pris en flagrant délit dans les Côtes-d'Armor. Quatre personnes au total sont interpellées à Lamballe et Jugon-les-Lacs le 20 juillet dernier. L'opération nécessite la présence d'une quarantaine de gendarmes d'Ille-et-Vilaine et des Côtes-d'Armor, ainsi que l'appui d'équipes cynophiles, du GIGN de Nantes et d'un hélicoptère de la gendarmerie.

Présenté au tribunal correctionnel de Rennes en comparution immédiate le 24 juillet, l'homme à la tête du réseau est condamné à 7 ans de prison. Le trentenaire est reconnu coupable des chefs de trafic de stupéfiants en récidive et participation à une association de malfaiteurs.

Ses trois complices interpellés le même jour écopent eux de de peines de 2 ans de prison dont un an de sursis probatoire pour les mêmes faits.

La compagne de la tête du réseau est elle condamnée à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir justifié de ressources correspondant à son train de vie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess