Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Brioux-sur-Boutonne : un jeune de 19 ans tend un piège aux pompiers

mercredi 1 novembre 2017 à 15:58 - Mis à jour le mercredi 1 novembre 2017 à 17:50 Par Margot Delpierre, France Bleu Poitou et France Bleu

Un jeune de 19 ans va comparaître ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Niort. Il a reconnu avoir attiré des pompiers dans un guet-apens, dans la nuit de lundi 30 à mardi 31 octobre, à Brioux-sur-Boutonne dans les Deux-Sèvres.

Ambulance Pompiers (Illustration)
Ambulance Pompiers (Illustration) © Radio France

Brioux-sur-Boutonne, France

Les pompiers appelés pour des feux de poubelles arrivent sur place vers 1 heure du matin mais ne peuvent pas s'approcher plus du lieu d'intervention. Des conteneurs leur barrent la route. C'est à ce moment-là que leur camion se fait attaquer. Quelqu'un leur jette une grosse pierre sur le véhicule. Personne n'est blessé. Pour confirmer l'identité de l'auteur des faits, les enquêteurs font appel - et c'est exceptionnel - à la brigade cynophile de Poitiers.

Un chien retrouve l'auteur des faits

Le chien renifle la pierre lancée sur le camion de pompiers et en quelques minutes remonte la trace du suspect sur un kilomètre, jusqu'à son domicile. Derrière la porte se trouve un jeune homme de 19 ans, un garçon en rupture, dans une situation familiale compliquée, déjà condamné quand il était mineur par le tribunal pour enfants.

Les cinq pompiers ont porté plainte

Les enquêteurs comparent sa voix et celle de l'appel reçu par les pompiers. Le suspect reconnaît les faits. Poursuivi pour violence avec guet-apens, entrave à l'intervention des services de secours, dégradation et destruction par incendie, il devra s'expliquer vendredi après-midi devant le tribunal correctionnel de Niort. Les cinq pompiers qui intervenaient cette nuit-là ont porté plainte. Le suspect est en détention provisoire.