Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brive : deux ans ferme après la bagarre et les insultes antisémites contre un soignant de l'hôpital

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Un homme de 34 ans vient d'être condamné par le tribunal de Brive pour des menaces de mort, des outrages et des insultes antisémites au cours d'un week-end agité lors duquel il s'en est notamment pris à un soignant de l'hôpital.

Deux ans de prison pour l'homme de 34 ans arrêté à Brive
Deux ans de prison pour l'homme de 34 ans arrêté à Brive © Maxppp -

Un homme de 34 ans avec un casier judiciaire long comme le bras passera deux ans de plus en prison. Jugé en comparution immédiate ce lundi par le tribunal correctionnel de Brive, il a été reconnu coupable de menaces de mort, d'outrages, notamment sur des policiers, mais aussi d'insultes antisémites à l'encontre d'un soignant de l'hôpital de Brive où il avait été conduit ensanglanté, et blessé au doigt, dans la nuit de vendredi à samedi après une bagarre dans un square du centre-ville.

Plus de vingt mentions dont une pour apologie du terrorisme

Juste après ça, en état d'ébriété, il s'était présenté muni d'un couteau dans un kebab de l'avenue Alsace-Lorraine et avait menacé tout le monde jusqu'à ce que la police soit prévenue. L'homme, avec plus de vingt mentions à son casier judiciaire et notamment une condamnation pour apologie du terrorisme, a écopé d'un an ferme pour les faits du week-end dernier. Deux révocations de quatre et huit mois de sursis de peines précédentes ont été prononcées. L'homme a été écroué à la prison de Tulle où il avait été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess