Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brive : il achète une berline avec un chèque en bois, la police l'arrête avant qu'il démarre

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Un homme de 41 ans vient d'être arrêté par la police de Brive. Venu de Paris pour acheter une voiture, l'homme a été interpellé avant de démarrer alors que son dossier était rempli de faux documents.

L'Infiniti Q50 n'a pas quitté la concession où le malfaiteur était venu l'acheter
L'Infiniti Q50 n'a pas quitté la concession où le malfaiteur était venu l'acheter - DR Police Nationale de Brive

Il était moins une quand la police de Brive a arrêté le malfaiteur ce jeudi. Mais tout était calculé pour interpeller cet homme de 41 ans venu de Paris pour acheter une berline dans une concession de la cité gaillarde, un Infiniti Q50.

L'homme est interpellé avant de démarrer

Pour s'offrir ce véhicule à 28.400€, le mis en cause a contracté un crédit à la consommation via la concession automobile. Sauf que les équipes du vendeur, habituées à l'exercice, se sont rendues compte rapidement que le dossier était bourré de faux documents : copie du passeport, attestation de domicile, fiche de paye et chèque en bois. Mais il a été décidé, en accord avec le groupe des affaires financières de la sûreté urbaine du commissariat de Brive, de laisser l'acheteur venir chercher le véhicule. Il serait arrêté à ce moment là, et c'est ce qui s'est passé ce jeudi.

Jugé pour escroquerie

L'homme n'a pu que reconnaître les faits et sera prochainement jugé pour escroquerie. La voiture, elle, n'a finalement pas quitté le parking du concessionnaire... et est toujours à vendre !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess