Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brive : ivre, il frappe violemment son chien puis s'en prend aux passants et aux policiers

-
Par , France Bleu Limousin

Un homme de 38 ans vient d'être jugé en comparution immédiate ce vendredi au tribunal de Brive. Mercredi, sous l'emprise de l'alcool, il a violemment frappé son chien sous les yeux de passants qui ont tenté de s'interposer avant d'être menacés de mort. Tout comme les policiers venus sur place.

La police de Brive est intervenue et a difficilement arrêté le mis en cause
La police de Brive est intervenue et a difficilement arrêté le mis en cause © Maxppp - /

L'année 2020 a bien mal débuté pour un homme de 38 ans de passage à Brive pour le nouvel An. Ce mercredi 1er janvier, il a difficilement été interpellé après une série de violences commises sous l'emprise de l'alcool. Tout commence dans l'après-midi sur le parking d'une grande surface dans le centre-ville de Brive quand des passants voient le mis en cause frapper violemment son chien. L'animal, un chien d'élan norvégien gris, reçoit de multiples coups de poing, des coups de pied, il est violemment levé puis jeté au sol. Certains passants affirment même que l'homme aurait sauté à pieds joints sur l'animal.

Chien confisqué, homme en prison

Alors qu'ils tentent de s'interposer pour stopper les violences et les sévices commis sur le chien, ces passants sont menacés de mort. Puis c'est au tour des policiers, appelés pour intervenir, de subir le même sort. Tant bien que mal, l'homme est arrêté mais blesse à la main un policier lors de l'intervention (une itt de 4 jours est délivrée). L'animal, dont les coups reçus ont été confirmés par les images de vidéo-protection de la grande surface, est sauf. Placé en garde à vue, l'homme originaire du Cantal a été déféré puis jugé ce vendredi. Avec déjà quinze mentions au casier judiciaire, il a expliqué avoir promené son chien le long de la Corrèze quand celui-ci s'est enfuit. Il aurait alors voulu le corriger pour le dresser. Les effets de l'alcool l'auraient ensuite dépassés. Il écope finalement d'un an de prison avec mandat de dépôt et interdiction définitive de détenir un animal. Le chien lui a été confisqué et placé à la SPA de Brive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess