Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bruxelles ouvre une enquête sur des contrats passés avec Ryanair à l'aéroport de Montpellier

mercredi 4 juillet 2018 à 19:05 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault et France Bleu

La Commission européenne ouvre une enquête sur des mesures en faveur de Ryanair à l'aéroport de Montpellier. Elle se demande si la compagnie aérienne à bas coût n'a pas bénéficié d'aides publiques déguisées au détriment de ses concurrents.

Ryanair a-t-elle touché des aides publiques déguisées? (illustration)
Ryanair a-t-elle touché des aides publiques déguisées? (illustration) © Maxppp -

Montpellier, France

C'est la commissaire chargée de la politique de la concurrence qui est à la manœuvre. Dans un communiqué daté du 4 juillet, Margrethe Vestager annonce qu'une "enquête approfondie" est ouverte pour "examiner si des autorités régionales et locales françaises ont accordé un avantage économique indu à Ryanair" au détriment des autres compagnies aériennes présentes à Montpellier, la plus importante étant Air France.

Dans le collimateur : les contrats marketing passés entre la compagnie à bas coût et l'Association de promotion des flux touristiques et économiques (APFTE), essentiellement financée par les collectivités locales. C'est une des compagnies concurrentes qui a porté plainte, estimant que ces contrats représentaient des aides illégales.

Contrat trop favorable ?

L'APFTE a été créée en 2010 par la Chambre de commerce et d'industrie de Montpellier (CCI) et une vingtaine d'acteurs privés liés au tourisme montpelliérain. Budget annuel : entre un et deux millions d'euros. L'Association est principalement financée par ses adhérents, à savoir la Région, le Département, la Métropole et la Ville de Montpellier ainsi que la Communauté d'agglomération du Pays de l'Or.  Il se trouve que c'est son dernier exercice puisqu'il était déjà prévu qu'elle disparaisse pour laisser la place à une groupement d'achat avec les mêmes adhérents.  

L'AFPTE est chargée de promouvoir et développer le tourisme, y compris d'affaire, notamment en achetant de la publicité sur le site internet de Ryanair pour vanter les qualités de Montpellier et de ses alentours, dans le but d'attirer une clientèle nouvelle.  

Est-ce qu'il ne s'agit pas d'une aide publique déguisée? Voilà la question que se pose Bruxelles.

Le trafic de l'aéroport de Montpellier frôle les deux millions de passagers par an. Il est l'un des 20 plus importants en France. Depuis Montpellier, Ryanair dessert deux villes : Francfort (Allemagne) et Charleroi (Belgique).