Faits divers – Justice

Bug au radar feu rouge de Valence : PV annulé pour les 111 automobilistes flashés

Par Florence Beaudet et Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu jeudi 3 novembre 2016 à 18:59

Un radar feu rouge - Image d'illustration
Un radar feu rouge - Image d'illustration © Maxppp -

L'histoire se termine bien pour la centaine d'automobilistes verbalisés à tort à Valence (Drôme). Durant des travaux fin octobre sur l'avenue de Provence, l'équipe du chantier a fait passer les voitures au feu rouge, mais le radar a continué à flasher. Les PV vont être annulés.

Après la mauvaise surprise dans les boîtes aux lettres, les automobilistes flashés à tort par le radar feu rouge de Valence vont voir leurs contraventions annulées. L'erreur a eu lieu durant une semaine de travaux sur l'avenue de Provence (anciennement Nationale 7) entre le 19 et le 25 octobre dernier. Les ouvriers sur le chantier font circuler les voitures indépendamment du feu rouge. Sauf que le radar n'a pas été déconnecté. Bilan : un PV à 135 euros et quatre points en moins sur le permis.

Une lettre pour annuler l'amende de 135 euros et les quatre points perdus sur le permis

Alerté par la police de Valence, le centre national qui gère les contraventions des radars automatiques à Rennes s'est finalement rendu compte de l'erreur. L'administration va donc envoyer un courrier à chacun des 111 automobilistes verbalisés à tort pour annuler à la fois l'amende et le retrait de points. Pour les malchanceux qui ne recevraient pas cette lettre d'annulation, il ne faudra pas hésiter à alerter le commissariat de Valence. On ne sait jamais, une erreur de l'administration est si vite arrivée !

→ À lire aussi : La colère de Jean-Claude, l'un des automobilistes verbalisés à tort