Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bugaled Breizh : vers un procès à la fin de l'été en Angleterre

jeudi 16 novembre 2017 à 11:06 Par Annaïg Haute et Pauline Kerscaven, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

La justice britannique est saisie du dossier du Bugaled Breizh depuis juillet 2015. Une nouvelle audience avait lieu ce mercredi. La juge souhaite que le procès se déroule à la fin de l'année.

Les familles des marins bretons qui sont morts dans le naufrage veulent la vérité.
Les familles des marins bretons qui sont morts dans le naufrage veulent la vérité. © Maxppp - Vincent Mouchel

Bretagne, France

Deux des cinq corps des marins disparus du Bugaled Breizh ont été retrouvés dans les eaux britanniques. La justice anglaise, après que les juges français aient rendus un non-lieu, s'est donc saisie de l'affaire. Depuis juillet 2015, la coroner Emma Carlyon est donc en charge de la procédure, nommée "inquest".

Lors de la dernière audience, ce mercredi, la juge de Truro, en Cornouailles, a évoqué le souhait d'organiser un procès à la fin de l'été, ou au plus tard à l'automne 2018.

Selon l'un des soutiens des familles des victimes en Angleterre, la coroner souhaite que les "témoins bretons se déplacent à Truro lors du procès, pour venir témoigner".

Un procès sans jury

Toutefois, il ne sera pas présidé par un jury, comme initialement prévu. Pour l'avocat anglais des familles des victimes, Julian Malins, ce jury aurait pourtant été le moyen de "s'assurer que les experts parlent de manière compréhensible par tous".

Lors de la dernière audience, la juge a également décidé qu'un expert indépendant serait désigné pour enquêter sur les causes du naufrage du Bugaled Breizh. En France, les différents experts nommés n'avaient jamais réussi à s'accorder, certains évoquant la piste d'une croche avec un sous-marin, d'autres non. En juin 2016, la cour de cassation avait validé un non-lieu dans cette affaire.