Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bus Libéo caillassés à Brive : quatre mineurs âgés de 9 à 14 ans arrêtés

vendredi 29 juin 2018 à 16:57 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu

La police de Brive vient d'interpeller ces quatre mineurs après plusieurs caillassages de bus du réseau Libéo, mi-mai et fin mai, dans les quartiers populaires de Gaubre et Tujac. Les jeunes ont reconnu les faits et seront convoqués devant la justice avec leurs parents.

Les conducteurs du réseau Libéo, à Brive, avaient exercé leur droit de retrait après les caillassages
Les conducteurs du réseau Libéo, à Brive, avaient exercé leur droit de retrait après les caillassages © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

L'enquête a abouti, à Brive, après le caillassage de plusieurs bus du réseau urbain Libéo le mois dernier, notamment les 15 et 29 mai. Cela avait entraîné le droit de retrait des conducteurs qui ne s'arrêtaient plus à certains arrêts dans les quartiers sensibles de Gaubre et Tujac.

Convocation devant le délégué du procureur

Quatre personnes, des mineurs, viennent d'être interpellés par la police de la cité gaillarde. Il s'agit de deux frères âgés de 9 et 14 ans, et de deux autres jeunes de 12 et 13 ans. Ils ont reconnu les faits, tout en les minimisant alors que le pare-brise d'un bus a tout de même été brisé lors d'un caillassage. Avec leurs parents, les quatre jeunes seront prochainement convoqués devant le délégué du procureur pour une mesure de réparation pénale.