Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

"C'est une intervention marquante" : Christophe Fuchs, le directeur du Sdis dans le Loiret

mardi 16 avril 2019 à 9:09 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

Ce sont les héros de la nuit : les pompiers. Quatre-cent d'entre eux ont été mobilisés sur l'incendie de Notre-Dame de Paris ce lundi soir. Sur France bleu Orléans, le colonel Christophe Fuchs, directeur du SDIS dans le Loiret salue l'intervention de ses collègues.

Au total, 400 pompiers ont été mobilisés sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Au total, 400 pompiers ont été mobilisés sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. © Radio France - Nathanael charbonnier

Notre Dame, Paris, France

Ils ont lutté toute la nuit contre les flammes et la fumée qui ravageaient la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ce sont les véritables héros de la nuit. Au total, quatre-cent pompiers ont été mobilisés sur cette intervention très délicate. . Le feu est parti des combles, puis a dévoré les deux-tiers de la toiture du bâtiment dont la flèche s'est effondrée. La structure de Notre-Dame de Paris "est sauvée et préservée dans sa globalité", a indiqué lundi soir le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

"Qui peut dire qu'il est intervenu un jour un feu de cathédrale ?"

Depuis le Loiret, le colonel Christophe Fuchs a suivi cette intervention. Il est le directeur du SDIS dans le Loiret, le service départemental d'incendie et de secours. "Je souhaite saluer l'action des sapeurs-pompiers mobilisés toute la nuit pour lutter contre un incendie violent et très impressionnant. Je salue également tous les intervenants."

Cette intervention est hors-norme par bien des aspects : "C'est un site exceptionnel, qui nous touche. C'est une intervention marquante que l'on ne vit heureusement pas tous les jours. Qui peut dire qu'il est intervenu un jour un feu de cathédrale ? Ce n'est en tout cas pas mon cas."

Des années pour tout reconstruire

Il l'affirme, intervenir sur un feu de cathédrale n'a rien d'anodin : "On peut mesurer la complexité de cette intervention au regard de ce que l'on a vu ce lundi. Il y a un certain nombres de dangers qu'on peut rencontrer. Je pense à des risques liés au public car il y a des centaines voire des milliers de personnes qui peuvent se trouver à l'intérieur. Je pense également aux dimensions de l'édifice, aux risques liés à la chute de matériaux enflammés. Et puis il y a des métaux comme le plomb qui sont utilisés. La température de fusion est basse et il y a des risques d'écoulements de métaux en fusion qui peuvent freiner l'avancée des pompiers."

Ce mardi matin, la priorité est "de s'assurer que le feu est bien maîtrisé partout et de faire l'état des lieux des dommages", a souligné Franck Riester le ministre de la culture invité de France Info. "La restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris _va prendre des mois, des années_" a-t-il estimé.

Le colonel Christophe Fuchs invité du journal de 8 heures de France Bleu Orléans.