Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"C'était un terrible accident" témoigne Alexandra Richard, jugée pour le meurtre de son compagnon

Alexandra Richard est jugée aux assises depuis ce mardi pour le meurtre de son compagnon. En octobre 2016, elle l'a tué d'un coup de fusil à leur domicile de Montreuil-en-Caux, en Seine-Maritime. L'homme était violent, elle voulait partir, mais elle plaide l'accident. Témoignage.

Alexandra Richard est jugée pour le meurtre de son compagnon en octobre 2016.
Alexandra Richard est jugée pour le meurtre de son compagnon en octobre 2016. © Radio France - Christine Wurtz

Alexandra Richard, 42 ans, est jugée pour meurtre mais elle plaide l'homicide involontaire. Le dimanche 16 octobre 2016, à leur domicile de Montreuil-en-Caux, elle a tué son compagnon d'un coup de fusil. Elle voulait quitter Sébastien qui se montrait régulièrement violent avec elle. Depuis le début de l'affaire, la femme prétend que le coup est parti tout seul et qu'il s'agit d'un accident. Elle témoigne au micro de France Bleu Normandie.

Ecoutez le témoignage d'Alexandra Richard au micro de Christine Wurtz.

La famille de Sébastien n'est pas du même avis. Selon l'avocate de ses parents, Rose-Marie Capitaine, Alexandra Richard a bien tiré volontairement sur la victime. 

Ecoutez l'interview de Maître Capitaine, l'avocate des parents de la victime, au micro de Christine Wurtz.

Tir intentionnel ou accidentel, l'expertise balistique n'a pas permis de trancher. Pour l'expert, la version de l'accusée est techniquement crédible. Sur l'intention, il ne peut pas se prononcer. 

Ce jeudi, la cour entendra l'accusée sur les faits. Le verdict est attendu dans la soirée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess