Faits divers – Justice

Cadavre à Charmes-sur-Rhône : l'ex-beau frère et l'ex-compagne mis en examen

Par Nathalie De Keyzer et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 10 avril 2015 à 21:58

Le Palais de Justice de Valence, le 2 mai 2014.
Le Palais de Justice de Valence, le 2 mai 2014. © Stéphane Milhomme - Radio France

Le mystère du cadavre retrouvé nu dans le fleuve Rhône près d'Étoile-sur-Rhône, fin octobre, a été élucidé cette semaine. Vendredi soir, l'ex beau-frère et l'ex compagne ont été mis en examen ; lui pour assassinat, elle pour modification de scène de crime et recel de cadavre. Le témoin lui a été remis en liberté.

Incroyable rebondissement cinq mois après le meurtre d'un ferrailleur d'Upie. Son ex-beau frère est passé aux aveux. Le corps de la victime avait été retrouvé nu dans le fleuve,  fin octobre, près du barrage de Charmes-sur-Rhône, en Ardèche. Mais cette semaine, un témoin de ce crime est venu soulager sa conscience. Il a dénoncé l'ex beau-frère et l'ex-compagne du ferrailleur. 

Ce témoin, c'est un maçon venu dans la Drôme le temps d'un chantier. Il a logé dans un gîte près de chez l'ex-compagne. Il s'est lié avec cette femme de 37 ans. Voila pourquoi il était chez elle, à Montmeyran, le soir où le ferrailleur est arrivé.

L'homme a déjà été violent avec son ex-compagne . La discussion s'est envenimée. Le frère de la dame a sorti un fusil et a tiré. Puis, il a mutilé le corps : coups dans le crâne, abdomen éventré. Enfin, il l'a jeté dans le Rhône.

Le maçon apeuré n'a rien dit rien pendant cinq mois. M ais cette semaine, il a eu besoin de soulager sa conscience. Il a donc raconté ce qu'il savait aux gendarmes. Le frère et la soeur ont été placés en garde à vue. Le frère a avoué avoir tiré.

Sa soeur, l'ex-compagne de la victime, a été mise en examen pour "modification de la scène de crime et recel de cadavre ". Elle a été placée sous contrôle judiciaire. Son frère a été incarcéré pour assassinat . Le témoin, lui, a été laissé libre. Avec la conscience enfin soulagée.