Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cadavre de nouveau-né à Clermont-Ferrand : l'autopsie n'a permis aucune identification

L'autopsie pratiquée sur le corps du nourrisson découvert jeudi dans une poubelle dans le quartier de la gare n'a pas permis d'identifier le bébé, ni les circonstances de sa mort. Des analyses toxicologiques sont en cours et l'enquête se poursuit.

Le corps du nourrisson a été découvert dans une de ces poubelles de l'avenue Albert-et-Elisabeth
Le corps du nourrisson a été découvert dans une de ces poubelles de l'avenue Albert-et-Elisabeth © Radio France - Eric Le Bihan

Clermont-Ferrand, France

L'enquête de voisinage s'est poursuivie ce vendredi pour les policiers de la Sûreté Départementale de Clermont-Ferrand après la macabre découverte dans une poubelle de l'avenue Albert-et-Elisabeth à proximité de la gare SNCF de Clermont-Ferrand. Le corps du nouveau-né a été retrouvé par hasard par un homme "sans domicile fixe" qui fouillait pour trouver de la nourriture. 

L'homme a prévenu une passante, puis une commerçante du quartier, qui a appelé la police après avoir ouvert elle-même constaté qu'il s'agissait bien d'un petit corps. Les résultats de l'autopsie pratiquée jeudi après-midi à l'institut médico-légal n'ont pas permis d'établir les circonstances de la mort du bébé : était-il mort-né, ou est-il mort après sa naissance ? Les analyses n'ont pas permis non plus de déterminer l'âge du nouveau-né, ni de donner la date exacte de son décès. Beaucoup de questions restent encore en suspens dans cette affaire. Des analyses complémentaires ont donc été demandées, notamment des analyses toxicologiques.

Dans un sac pour enfant

D'après le témoignage de la commerçante qui a appelé les secours, le corps se trouvait dans un petit sac pour enfant à motifs vernis, avec un foulard par dessus. Le corps était nu et recroquevillé. Une scène traumatisante pour la commerçante qui s'est confiée à France Bleu Pays d'Auvergne : "C'est une image très marquante, je ne souhaite à personne de vivre ça... Je n'ai pas de mot. C'est impensable de nos jours et c'est difficile d'imaginer qu'un bébé qui n'a rien demandé finit comme ça, même s'il était mort-né... Si ce monsieur n'avait pas ouvert la poubelle, il aurait fini dans un camion d'éboueurs".

Pour l'instant, l'enquête piétine pour la Sureté départementale : aucune piste n'est envisagée. Impossible de déterminer qui sont les géniteurs de ce bébé.