Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cadavre mutilé à Pessac : l'homme qui aurait roulé sur son ami a été écroué

-
Par , France Bleu Gironde

Un habitant de Pessac dans l'agglomération bordelaise a été écroué après le terrible fait-divers qui s'est produit dimanche. Il aurait renversé en voiture son ami et aurait traîné le corps sur plusieurs kilomètres. Il était sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants.

Le quartier de Saige à Pessac.
Le quartier de Saige à Pessac. © Radio France - Yves Maugue

Les deux hommes, deux amis d'enfance, avaient passé la journée de dimanche à la Foire Internationale de Bordeaux. C'est à leur retour à Pessac que le drame s'est noué. Si les circonstances restent encore floues, il semble bien que la victime, un habitant de Villenave-d'Ornon travaillant pour Bordeaux Métropole à la collecte des déchets, a été percuté par la voiture de son ami, Pessacais de 41 ans.

►►► A lire aussi : Un corps mutilé découvert à Pessac

Le conducteur avait alors plus d'un gramme d'alcool par litre de sang et avait également consommé des stupéfiants. Il aurait donc renversé son ami dont le corps a été accroché à la voiture et traîné sur plusieurs kilomètres. C'est ce qui explique l'état du cadavre finalement décroché au passage d'un trottoir. Le crâne était très abîmé et il manquait un bras. Devant les enquêteurs, le conducteur a dit ne pas se souvenir, évoquant une sorte de "trou noir". Il a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé et il a été placé en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess