Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cadenet : consternation après l'incendie, a priori volontaire, qui a ravagé l'école maternelle

mardi 5 août 2014 à 11:15 Par Thomas Séchier, France Bleu Vaucluse

A moins d'un mois de la rentrée des classes, l'école maternelle de Cadenet ne pourra pas accueillir ses 150 élèves au mois de septembre. Deux salles sont parties en fumée après un incendie d'origine vraisemblablement criminelle.

Ce sont les pompiers qui ont découvert le drame hier rue Périé à Bruges
Ce sont les pompiers qui ont découvert le drame hier rue Périé à Bruges © Maxppp

Deux salles de classe sur six, deux dortoirs, une partie de la toiture, du mobilier et du matérial pédagogique. L'incendie a causé d'importants dégâts à l'école maternelle de Cadenet (Vaucluse), dont une partie est partie en fumée.

La piste criminelle privilégiée

Au regard des nombreux témoignages et des constatations sur place, la piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs. Selon certains témoins, deux adolescents auraient été aperçus en train de fuir les lieux samedi soir, peu avant que ne s'élèvent les premières flammes. Il y a un mois, ce sont encore deux jeunes qui avaient été vus à proximité des 18 voitures vandalisées, en plein centre du village.

Ecole Cadenet / PAP

Entre incrédulité et écoeurement

Sur place, c'est la consternation. A moins d'un mois de la rentrée des classes, la liste des fournitures s'allonge...

Ecole Cadenet / ENRO

Le maire de la commune, Fernand Perez, se veut rassurant . Au terme d'une réunion de crise lundi en mairie, il a été décidé que les 150 élèves de la maternelle seraient tous accueillis le jour de la rentrée. Certains le seront dans les locaux de l'école élémentaire attenante.

Ecole Cadenet / SON