Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deuxième incendie en trois jours dans le sous-sol d'un immeuble de Cagnes-sur-Mer

-
Par , France Bleu Azur

Deuxième incendie en trois jours dans le sous-sol du même immeuble à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Une personne a été transportée à l’hôpital Pasteur de Nice après une intoxication au dioxyde de carbone. La police place la piste criminelle "sur le dessus de la pile".

Le bâtiment touché par deux incendies en trois jours avenue Maurice Donat à Cagnes-sur-Mer
Le bâtiment touché par deux incendies en trois jours avenue Maurice Donat à Cagnes-sur-Mer © Radio France - François Rauzy

Cagnes-sur-Mer, France

Ce mercredi 3 avril en fin de matinée, les pompiers sont dépêchés sur un incendie dans le sous-sol d'un immeuble situé avenue Maurice Donat à Cagnes-sur-Mer. Très vite, ils localisent une victime au deuxième sous-sol, qu'ils parviennent à extraire. Il s'agit d'une femme d'une cinquantaine d'années, transportée à l'hôpital pasteur de Nice à cause d'une intoxication au dioxyde de carbone.

Le feu est parti d'une voiture au deuxième sous-sol avant de s'étendre à un tas de détritus. Un autre départ de feu a été constaté au premier sous-sol de l'immeuble.

Les habitants ont été confinés dans leurs appartements le temps que les pompiers maîtrisent les flammes. C'est le deuxième incendie en trois jours dans le sous-sol de ce bâtiment. Les riverains constatent des allées et venues régulières de personnes qui n'habitent pas l'immeuble dans ce sous-sol.

La police de Cagnes-sur-Mer est en charge de l'enquête. Elle a placé la piste criminelle "sur le dessus de la pile".