Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Caillassage d'une voiture de police à Besançon : des élus condamnent

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Après le caillassage d'une voiture de la police municipale ce mardi, des élus bisontins réagissent.

Les élus bisontins réagissent après le caillassage d'un véhicule de police, ce mardi.
Les élus bisontins réagissent après le caillassage d'un véhicule de police, ce mardi. © Radio France - Loïck Guellec

Besançon, France

Ce mardi après-midi, une voiture de la police municipale en stationnement, rue de Dijon, dans le quartier de Planoise, à Besançon, a été caillassée. Deux jeunes personnes circulant à scooter auraient commis cet acte de vandalisme.

Un acte que condamne l'actuel maire, Jean-Louis Fousseret. " Sitôt informé, je suis intervenu pour apporter tout mon soutien à nos policiers municipaux [...] J'ai demandé le renforcement des patrouilles de surveillance sur l'ensemble du quartier. [...] Il est essentiel de ne pas baisser la garde face à une minorité d'individus qui s'emploient à troubler la tranquillité  publique de tout un quartier ", commente l'édile dans un communiqué. 

Les candidats à la mairie de Besançon ont également vivement réagi sur les réseaux sociaux à l'instar de Ludovic Fagaut, chef de file des Républicains ; " Ça suffit! Il est temps de respecter Besançon ! Il est temps de respecter nos Policiers Municipaux, Nationaux ainsi que l’ensemble des habitants et agents de notre ville. Les bisontines et les bisontins ont droit à la sécurité et à la tranquillité publique ! Il ne doit pas y avoir de zone de non droit ! Il est temps d'agir et de réagir en prenant des mesures nécessaires pour notre ville !", a-t-il réagit sur sa page Facebook. 

Réaction également d'Eric Alauzet, candidat LREM à Besançon. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu