Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une femme victime d'actes de torture et réduite en esclavage dans le Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu

Six personnes sont mises en examen et placées en détention depuis vendredi soir à Criqueville-en-Auge, dans le Calvados. Elles sont soupçonnées d'avoir torturé et réduit une femme en esclavage. Leur victime est décrite comme une personne vulnérable.

Une femme de 46 ans aurait été réduite en esclavage et victime d'actes de torture et de barbarie
Une femme de 46 ans aurait été réduite en esclavage et victime d'actes de torture et de barbarie © Maxppp - Anthony Picore

Cricqueville-en-Auge, Calvados, France

Parmi les six suspects âgés de 23 à 52 ans, quatre sont membres d'une même famille, les autres sont des proches. Ensemble, ils se seraient livrés à des actes de torture et de barbarie sur cette femme de 46 ans, sous curatelle, décrite comme une personne vulnérable. Une femme qui était hébergée chez eux, à Criqueville-en-Auge (près de Dozulé dans le Calvados), a priori sous couvert d'un emploi mais qui, en réalité, aurait été réduite à l'esclavage. C'est l'organisme de protection, chargé de la suivre, qui a donné l'alerte, pointant une situation préoccupante.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les suspects se livraient à des "jeux" avec cette femme, pas plus de précisions pour le moment. Elle était en train d'être remplacée par une autre femme, selon une piste des enquêteurs. Les investigations devront montrer si cette dernière a subi les mêmes sévices et déterminer le rôle précis de chacun des suspects.

Une information judiciaire a été ouverte, si les faits sont avérés la peine encourue par les suspects peut aller jusqu'à 30 ans de prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu