Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Cambo-les-Bains : les braqueurs du Carrefour Contact ont été interpellés

-
Par , , France Bleu Pays Basque

3 jeunes individus ont été arrêtés au Perthus, dans les Pyrénées-Orientales. lls sont soupçonnés d'avoir commis 5 braquages à main armée, dont celui de la supérette de Cambo-les-Bains le samedi 2 novembre.

La supérette avait été prise pour cible la samedi 2 novembre juste avant la fermeture
La supérette avait été prise pour cible la samedi 2 novembre juste avant la fermeture - Capture d'écran - Google maps

Cambo-les-Bains, France

Le patron de la supérette confirme l'information de nos confrères de l'Indépendant : les auteurs présumés du braquage du Carrefour Contact de Cambo-les-Bains ont été interpellés samedi 9 novembre au Perthus, dans les Pyrénées-Orientales, à la frontière franco-espagnole.

Braquage à main armée

Il s'agit de deux hommes âgés de 21 et 22 ans et d'une fille âgée de 18 ans, tous de nationalité belge. Le samedi 2 novembre dernier, le visage dissimulé sous un masque et une capuche, ils avaient fait irruption dans la supérette et, sous la menace d'un couteau et d'une arme de poing, s'étaient fait remettre le contenu de la caisse : quasiment 1000 euros.

"Périple criminel"

Au total, cinq braquages leur sont attribués dans le sud de la France entre le 30 octobre et le 6 novembre. Des faits commis en zones rurales, toujours aux heures de fermeture des commerces. Les jeunes individus écumaient le pays à bord d'une voiture volée, et s'en étaient pris notamment à un fast-food et une pharmacie. 

C'est en Espagne qu'ils dépensaient leur butin, et c'est justement en voulant rejoindre le pays qu'ils ont été interpellés par les gendarmes de Montpellier, après une enquête réalisée en collaboration avec les autorités belges et espagnoles.

Les employés toujours sous le choc

Les trois individus, qui auraient reconnu les faits, ont été mis en examen pour "vols et tentatives de vols à main armée" et placés en détention provisoire.

Le patron de la supérette se dit soulagé par cette arrestation. Toujours sous le choc, il précise que l'employée qui avait été menacée par l'arme à feu est toujours en arrêt maladie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu