Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cambriolage aux Restos du Cœur de Joigny : un homme arrêté

mardi 2 octobre 2018 à 20:38 Par Benoît Jacobo, France Bleu Auxerre

Un habitant de Joigny a été interpellé mardi matin à l'aube, suspecté d'être impliqué dans une vingtaine de cambriolages, dont celui aux Restos du Cœur de Joigny.

Le suspect est un bénéficiaire des Restos du Coeur de Joigny
Le suspect est un bénéficiaire des Restos du Coeur de Joigny © Radio France -

Joigny, France

L'opération a eu lieu ce mardi matin à l'aube à Joigny dans le secteur compris entre la Vieille Ville et le quartier de la Madeleine. Les gendarmes ont interpellé un Jovinien à son domicile. Il est suspecté d'être l'auteur du vol aux Restos du Cœur de Joigny, durant le week-end du 8 et 9 septembre : 500 euros avaient été dérobés, ainsi que de la nourriture et des jouets. Le troisième cambriolage aux Restos en moins d'un an. Le suspect pourrait aussi avoir participé à une vingtaine de cambriolages, principalement dans le secteur de Joigny.

Un bénéficiaire des Restos du Cœur de Joigny

L'homme interpellé est un bénéficiaire des Restos du Cœur de Joigny. Il aurait revendu une partie de son butin à un brocanteur de Migennes, à qui il a donné son vrai nom lors de son inscription au registre. De quoi faciliter la tâche des enquêteurs. Il aurait aussi volé un véhicule de la société Elite Restauration, véhicule dont les plaques ont été changées. L'homme sera déféré au parquet de Sens ce mercredi matin.