Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cambriolages dans le Puy-de-Dôme : onze personnes interpellées par les gendarmes

lundi 5 mars 2018 à 18:06 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Ces personnes sont déférées devant la juge d'instruction clermontoise. Elles sont soupçonnées d'être impliquées dans de nombreux cambriolages perpétrés dans le département l'an passé. Les gendarmes ont mis la main sur de nombreux objets volés lors des perquisitions.

Une enquête menée par la gendarmerie du Puy-de-Dôme
Une enquête menée par la gendarmerie du Puy-de-Dôme © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

Onze personnes ont été interpellées la semaine dernière. Elles ont ou vont être déférées devant la juge d'instruction en vue de leur mise en examen. Ces personnes, pour l'essentiel originaires d'Europe de l'est, sont soupçonnées de vols en bande organisée.  
Vendredi matin 133 gendarmes du groupement du Puy-de-Dôme, assistés de gendarmes mobiles et de 14 policiers étaient intervenus pour arrêter ces "cibles" sur plusieurs sites du Puy-de-Dôme, une opération menée après une vague de casse très inquiétante, notament en fin d'année dernière dans l'agglomération clermontoise. 

Impliqués dans 70 cambriolages ? 

Les individus interpellés sont suspectés d'être impliqués dans plusieurs dizaines de cambriolages, 70 au total.  Les perquisitions ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur 65 téléviseurs, 145 tablettes et smartphones ainsi que 535 bijoux et montres. Dans les prochains jours, les gendarmes mettront en ligne les photos de ces objets. Les propriétaires pourront alors se signaler auprès d'eux pour pouvoir récupérer leur bien.