Faits divers – Justice

Cambriolages à Lescar : la ville demande de l'aide aux habitants

Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Béarn vendredi 13 janvier 2017 à 5:00

Préfecture, DDSP et mairie signent la participation citoyenne à Lescar
Préfecture, DDSP et mairie signent la participation citoyenne à Lescar © Radio France - Jeanne marie Marco

Après une série de 35 cambriolages en décembre à Lescar des représentants de quartier vont être sélectionnés. Ils devront informer la police de tout comportement suspect dans leur quartier.

Voilà une initiative qui risque de faire réagir beaucoup de béarnais. À Lescar, pour lutter contre les cambriolages, la mairie demande de l'aide aux habitants. Une convention vient d'être signée entre la Préfecture, la Direction départementale de la sécurité publique et la ville de Lescar. C'est une forme plus organisée du dispositif "voisins vigilants", une première en Béarn.

En décembre 35 cambriolages ont eu lieu à Lescar, toutes les bandes de voleurs ont été interpellées assure le maire de Lescar Christian Laine "on ne veut pas que ça recommence".

Surveiller son quartier

Ce dispositif consiste à faire participer les habitants à la protection de leur quartier. Ainsi, comme à Anglet au Pays-basque, des représentants de quartier vont être sélectionnés parmi les volontaires "il y en aura" est persuadé le maire de Lescar. Deux ou trois représentants seront désignés par quartier. Le dispositif sera d'abord mis en place dans les quartiers les plus sensibles en terme de cambriolages "le quartier de la Teulère, celui de la route de Tarbes ou encore de la route de Poey" explique Christian Laine.

L'idée ce n'est pas de dénoncer mais de faire comprendre aux cambrioleurs qu'ils ne sont pas laissés tranquilles - Michel Gouriou de la Préfecture

Les représentants de quartier devront être vigilants et attentifs, l'objectif est de faire le relais avec la police. Ainsi dès qu'un comportement suspect sera relevé dans un quartier la police en sera informée en temps et en heure "c'est une collaboration entre police nationale, la police municipale et les habitants" explique le Directeur de cabinet du Préfet des Pyrénées Atlantiques Michel Gouriou.

Michel Gouriou le directeur de cabinet du Préfet des Pyrénées Atlantiques

Formés par la préfecture

Les volontaires doivent se faire connaitre auprès de la mairie de Lescar. Une sélection sera ensuite réalisée. Les représentants de quartier recevront une formation par les services de l'Etat. Ils apprendront notamment à donner les bonnes informations à la police en cas de problème.

Une fois formés tous ces volontaires auront un numéro spécial à leur disposition, un numéro pour joindre au plus vite la police. Les représentants de quartier seront mis en place "d'ici la fin du mois" assure Christian Laine.

A LIRE AUSSI : Une série de cambriolages à l'approche de Noël