Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cambriolées pendant leur sommeil, elles envoient un SMS pour prévenir la police

mardi 12 février 2019 à 17:40 Par Louis de Bergevin, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Ces deux étudiantes dormaient ce dimanche 10 février au matin, quand elles ont entendu des cambrioleurs, chez elles, à Nantes. Pour prévenir la police, impossible de téléphoner, les voleurs auraient entendu. Alors elles ont envoyé un SMS au 114. Les forces de l'ordre sont arrivées à temps.

Illustration d'une voiture de police
Illustration d'une voiture de police © Maxppp - Alexandre MARCHI

Nantes, France

Il était un peu plus de cinq heures du matin à Nantes dimanche 10 février, et ces deux jeunes filles de 22 ans dormaient, quand elles sont réveillées par des bruits. Dans leur appartement de la rue des petites écuries, dans le quartier Bouffay, il y a deux voleurs. Impossible d’appeler la police sans se faire remarquer. Alors elles envoient un SMS au 114.

Les malfaiteurs entrent dans leur chambre et menacent les étudiantes si elles ne donnent pas leurs cartes bancaires et leurs codes. A ce moment, les fonctionnaires de police arrivent. Ils parviennent à interpeller un des deux voleurs. Il a 16 ans.

L'autre s'est caché. Il sort brusquement, frappe une policière et s'enfuit, en perdant son blouson avec ses papiers d'identité à l’intérieur.

Dans l'après-midi, les deux victimes se déplacent au commissariat pour porter plainte. Là, elles reconnaissent le deuxième voleur, le plus âgé, il a 21 ans. Il est venu pour signaler le vol de son blouson. Il est aussitôt interpellé, et placé, lui aussi en garde à vue. Les deux nient avoir voulu cambrioler le logement.