Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Campagne hivernale des Restos du Cœur : les distributions de nourriture battent leur plein en Creuse

lundi 27 novembre 2017 à 8:33 Par Guillaume Farriol, France Bleu Creuse

La campagne hivernale des Restos du Coeur a débuté le lundi 20 novembre. Comme chaque année, c'est la période la plus intense pour l'association. Les bénéficiaires sont nombreux en Creuse et les locaux de l'association ne désemplissent pas.

Le local des Restos du Cœur à Guéret.
Le local des Restos du Cœur à Guéret. © Radio France - Guillaume Farriol

Guéret, France

Il y a du monde... beaucoup de monde dans les locaux des Restos du Cœur de Guéret. Les bénévoles n'ont pas une seconde de répit, il faut prendre en charge les bénéficiaires. Chaque personne ressort avec de gros sacs de courses. Il y a tout ce qu'il faut : produits laitiers, viandes, fruits, légumes... "C'est très important que les bénéficiaires reçoivent de quoi faire des repas complets", explique Maryse Gazonneau, responsable de l'association à Guéret.

Parmi les bénéficiaires, il y a Patrick. Ce quinquagénaire vient chaque semaine à la distribution de nourriture. Pour lui, c'est indispensable : "On peut dire merci à Coluche, grâce à ça on a des repas variés, ça aide vraiment. Sans les Restos ce serait difficile".

Tisser un lien social

Les bénéficiaires viennent bien sûr aux Restos du Cœur pour la distribution de nourriture, mais ils sont aussi là pour discuter et nouer un lien avec les bénévoles. Dominique, l'a bien compris : "Les gens qui sont là ont besoin qu'on s'adresse à eux, parce qu'il se sentent dévalorisés. Une dame l'autre jour m'a dit qu'elle avait honte. Mais il ne faut pas avoir honte ! Il faut venir et demander de l'aide".

Une aide de plus en plus indispensable

Les bénévoles sont aussi là pour apporter soutien et sourires aux bénéficieras. - Radio France
Les bénévoles sont aussi là pour apporter soutien et sourires aux bénéficieras. © Radio France - Guillaume Farriol

Chaque année, les bénéficiaires sont de plus en plus nombreux. "Cela fait seize ans que je suis bénévole, explique Maryse Gazonneau. Et il y a beaucoup plus de monde qu'au début. Il y a de plus en plus de retraités et de mères célibataires. Mais la nouveauté, c'est les jeunes ! Des étudiants et des personnes de moins de 25 ans ont aussi besoin de nous."

500 personnes sont inscrites au centre de Guéret pour cet hiver, c'est plus que l'année dernière. Sur l'ensemble du département, l'association compte environ 1800 bénéficiaires.