Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cancers pédiatriques : Androu s'en est allé, ses parents reversent la cagnotte à la lutte contre la maladie

Les proches d'Androu, garçon de 10 ans atteint d'une tumeur au cerveau ont annoncé sa mort mardi. Il ne pourra pas se faire soigner aux Etats-Unis. La cagnotte lancée par sa famille sera reversée à la lutte contre les cancers pédiatriques.

Androu a succombé à la maladie
Androu a succombé à la maladie - DR

Landivisiau, France

A Landivisiau, dans le nord Finistère, c'est tout un élan qui s'était créé autour d'Androu, un petit garçon atteint d'une grave tumeur au cerveau. Ses proches avaient lancé un appel aux dons pour qu'il puisse être soigné aux Etats-Unis, grâce à des essais cliniques qui n'existent pas en France. 131.000 euros avaient été récoltés. 

Mais Androu a succombé à son cancer, mardi soir, avant d'avoir pu faire le voyage aux Etats-Unis, annonce son oncle sur la page du site de financement participatif : "Le petit bonhomme nous a quittés", explique-t-il, "il se sera battu jusqu’au bout, de tout son cœur et de toute son âme. Malgré ses efforts depuis cinq ans, malgré tout ce qu’il a accepté comme sacrifices, la maladie l’a emporté."

L'argent récolté servira à la lutte contre les cancers pédiatriques

Quant à la cagnotte ? Elle est "suspendue, mais elle ne sera clôturée que dans quelques semaines", précise Boris Esnault. L'argent sera reversé à une organisation"en lien avec le cancer pédiatrique", pour aider "le plus pertinemment possible les familles dont les enfants sont touchés par la maladie". Les dons ont d'ailleurs continué ces dernières heures.

Le Finistère a déjà été éprouvé début octobre par la mort de Maïna "Mimi", de Plouigneau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu