Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Canicule : la police évacue 600 baigneurs de la piscine de Châtellerault pour éviter une bagarre générale

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Alors que les bassins étaient pleins et qu'il faisait plus de 40 degrés, plusieurs centaines de baigneurs de la piscine de Châtellerault ont dû sortir de l'eau et replier leurs serviettes ce samedi. L'évacuation a été décidée afin d'éviter une bagarre générale entre deux bandes de jeunes.

Office du tourisme du Grand Châtellerault
Office du tourisme du Grand Châtellerault © Radio France -

Châtellerault, France

Ce samedi à Châtellerault, c'est un banal crêpage de chignons entre deux adolescentes qui a gâché la fin de journée de plusieurs centaines de baigneurs. Au moment où le thermomètre affichait plus de 40 degrés et les bassins étaient pleins à craquer, des échauffourées entre bandes de jeunes ont entraîné l'évacuation des 600 usagers du Centre aquatique.

"C'est intolérable (...) Ce sont des groupes de deux quartiers de Châtellerault, il y a une copine qui a commencé à taper sur une autre fille puis le ton est monté, d'autres jeunes sont arrivés et ça fait dix contre dix, et quand on a vu qu'il y a eu des claques et quelques coups échangés, on a évidemment décidé d'intervenir" (Dominique Chaine, vice-président du Grand Châtellerault en charge des équipements sportifs) 

L'évacuation est décidée par la ville et la communauté d'agglomération du pays Châtelleraudais afin d'éviter une bagarre générale et une bousculade qui aurait fait de nombreux blessés. En plein épisode caniculaire, avec 600 baigneurs dont beaucoup de jeunes enfants, la piscine avait atteint ce samedi sa jauge maximale de visiteurs.

Les esprits s'étaient déjà échauffés vendredi

Les heurts aux abords des piscines municipales sont fréquents durant la période estivale. En juin 2017, la piscine de Châtellerault avait été fermée après qu'un maître-nageur avait reçu un coup de boule. Cette évacuation décrétée samedi intervient dans un contexte là encore tendu puisque la veille, vendredi, une vingtaine de jeunes avaient déjà semé la pagaille dans la piscine. Les dix maîtres-nageurs et les médiateurs se sont retrouvés impuissants ce samedi face aux violences d'une minorité de baigneurs. 

"Les gens qui sont là, avec des enfants et des familles, n'ont pas à voir et subir ça, c'est particulièrement désagréable, mais nous avons dû faire appel à la police de Châtellerault pour garantir la sécurité de l'évacuation" (Dominique Chaine, vice-président du Grand Châtellerault en charge des équipements sportifs)

Afin d'éviter de tels débordements à l'avenir, le Grand Châtellerault annonce revenir sur la gratuité des tickets d'entrée à la piscine lors des prochains épisodes caniculaires. La communauté d'agglomération a également décidé d'adapter des plages horaires spéciales à différentes catégories d'usagers, couples sans enfant, familles, etc.