Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cannabis : une saisie record...presque par hasard

jeudi 13 août 2015 à 18:48 Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan

La police judiciaire de Nantes a procédé jeudi matin à la plus grosse saisie de résine de cannabis de l'année dans la région, elle a mis la main sur 120 kg repartis dans trois sacs. La marchandise était entreposée dans une maison de l'agglomération nantaise. Trois hommes sont en garde à vue.

La maison de  Rezé où les 120 kg de résine de cannabis ont été découverts
La maison de Rezé où les 120 kg de résine de cannabis ont été découverts

Le parquet de Nantes parle du "cadeau de l'été", car d'habitude il faut travailler un peu plus pour ce genre de saisie. Il est vrai que c'est presque par hasard que la police a découvert la drogue : dans la nuit de mercredi à jeudi, un riverain du quartier de la Blordière à Rezé appelle le 17 pour signaler le comportement suspect de trois hommes. Ils s'apprêteraient selon lui à commettre un cambriolage. Ils sont gantés et équipés de lampes frontales.Rapidement, la police arrive et les interpelle. Les policiers découvrent que la maison est celle d'un des individus, à l'intérieur des sacs attirent leur attention."Il y a trois sacs, il y a trois sacs !" aurait crié un policier selon un témoin. Des renforts arrivent dans la nuit et entament une perquisition complète vers 6 heures du matin. Ils mettent la main sur 120 kg de résine de cannabis. Rien de plus.Les trois hommes sont âgés de 23 à 25 ans. L'un vit à Rezé, les deux autres ne sont pas de la métropole nantaise. Leur casier judiciaire est vide.Ce Rezéen, pour de nombreux voisins "était au-dessus de tout soupçons". Il vivait seul dans son pavillon depuis la mort de sa mère. Il a grandi ici. "Il était discret, disait bonjour" ajoutent des voisins.Mais d'autres se doutaient quand même qu'il "traficotait". Le bruit courait dans le quartier.Mais 120 kilos de résine de canabis, ce n'est pas du traficotage, l'ampleur de la découverte a surpris tout le monde.Est-ce un réseau qui est mis au jour ? Quelle place ces individus occupent-ils dedans ? Il y a encore beaucoup de questions.Etant donnée la quantité saisie, la garde a vue, qui a commencé a 1h30 du matin, pourrait durer encore deux jours.