Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un enfant de 18 mois meurt écrasé par un petit train touristique à Cannes, le chauffeur laissé libre

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu Paris, France Bleu

Un dramatique accident s'est produit ce mardi après-midi à Cannes : un enfant de 18 mois a été écrasé par le petit train touristique qui sillonne la ville. Selon les premiers éléments de l'enquête, il a échappé à la vigilance de sa mère. Le conducteur est ressorti libre de son audition.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le conducteur du train n'a rien pu faire pour éviter l'enfant
Selon les premiers éléments de l'enquête, le conducteur du train n'a rien pu faire pour éviter l'enfant © Maxppp - Sébastien Botella

Il n'aura fallu que quelques secondes pour qu'un drame endeuille la Croisette, en plein milieu d'après-midi. Ce mardi, une famille originaire du Val-de-Marne, en région parisienne, se promenait sur le front de mer de Cannes, quand vers 16 heures, l'enfant de 18 mois a échappé à la vigilance de sa mère. En s'éloignant, il n'a pas vu le petit train touristique arriver. 

Le choc est inévitable, il passe sous les roues du véhicule. Sur place les pompiers tentent de le ranimer par un massage cardiaque, mais en vain : la petite victime meurt dans l'hélicoptère qui l'amène à l'hôpital de Nice. Terrassée par la vision, sa mère a fait un malaise et a du être hospitalisée à Cannes. 

Le conducteur a été emmené par les policiers du Service d'intervention et d'aide à la personne (SIAP) pour être entendu. Selon les enquêteurs, les tests de dépistage d'alcool et de stupéfiants qui ont été pratiqués sont négatifs, il n'a donc pas été placé en garde à vue. 

Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire, car en tant que conducteur, il est considéré comme responsable de l'accident, même si, pénalement, rien ne devrait pouvoir lui être reproché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess