Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cantal : des éleveurs de brebis seraient victimes d'attaques de loup

lundi 27 août 2018 à 12:04 Par Bastien Bougeard, France Bleu Pays d'Auvergne

Faut-il crier au loup dans le Cantal ? Deux éleveurs de brebis ont perdu des animaux depuis le début de l'été. 24 bêtes sont mortes à Saint-Paul-de-Salers. Un loup serait à l'origine de ces décès. La préfecture enquête et d'autres personnes s'inquiètent de futures attaques.

brebis tuées
brebis tuées © Radio France - Renaud Candelier

Saint-Paul-de-Salers, France

Des brebis égorgées, ouvertes à hauteur de la poitrine, c'est le spectacle auquel assiste, impuissant, Alain Joanny, éleveur ovin à Saint-Paul-de-Salers. L'été est meurtrier pour lui. "Au début du mois de juin, j'ai retrouvé deux de mes brebis mortes. Puis tout au long de l'été, j'ai ramassé des cadavres de brebis. C'est la première fois que ça m'arrive avec un autre éleveur. On ne sait pas quoi faire. C'est énervant, car derrière ça provoque des pertes et on a plus le moral pour continuer à s'en occuper." Il en est persuadé, c'est un loup qui est à l'origine de ce carnage dans son troupeau. 24 de ses brebis sont mortes.

Aucune certitude pour la préfecture

Les attaques de loups dans le Cantal restent assez rares. Hormis ces deux cas, Patrick Benezit secrétaire général adjoint de la FNSEA (fédération nationale des syndicats des exploitants agricoles) n'a pas eu connaissance d'autres cas de loups attaquant des brebis. "Ce n'est pas la Lozère ou encore les Pyrénées. Le Cantal est _relativement épargné par les attaques de chiens errants et de loups_. Néanmoins, il est fréquent que ces animaux soient en vadrouille et s'en prennent à des cheptels." Cependant, l'ancien président de la FDSEA du Cantal alerte : "le loup étant une espèce protégée, on ne peut pas l'abattre sauf dans certains cas. À ce rythme-là, on risque de mettre en danger les élevages de brebis, y compris dans le Cantal."

Tout au long de l'été, j'ai ramassé des cadavres de brebis." Alain Joanny, éleveur

L'inquiétude commence à se faire sentir chez certains éleveurs. Alain Joanny explique qu'il faut continuer à sortir les brebis. Il le fait avec la peur au ventre. "On ne voit pas vraiment ce qu'on peut faire de plus pour protéger les brebis. Il y a des enclos et des personnes qui accompagnent le troupeau. Mais les loups attaquent quand ils ont le dos tourné. Ce n'est vraiment pas simple." La préfecture enquête actuellement sur cette vague meurtrière. Des indices laissent supposer que c'est un loup attaquant les brebis... Sans plus de certitudes.