Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cantal : l'inquiétude grandit deux jours après la disparition d'un octogénaire à Saint-Santin-Cantalès

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

L'homme âgé de 85 ans est parti cueillir des champignons mercredi midi à Saint-Santin-Cantalès (Cantal). Son véhicule a été retrouvé jeudi, mais aucune trace du disparu malgré les efforts d'une trentaine de gendarmes déployés dans une zone boisée et escarpée.

L'homme est parti cueillir des champignons dans le secteur de Saint-Santin-Cantalès
L'homme est parti cueillir des champignons dans le secteur de Saint-Santin-Cantalès © Radio France - Laurent Minvielle

Saint-Santin-Cantalès, Cantal, France

Un terrain escarpé, une météo pluvieuse et froide. Le travail de ratissage effectué depuis deux jours par les gendarmes cantaliens s'avère compliqué malgré l'appui d'une équipe cynophile venue de Clermont-Ferrand. Les 30 militaires mobilisés ce vendredi ont péniblement parcouru une dizaine de kilomètres pour retrouver l'homme âgé de 85 ans, et porté disparu depuis plus mercredi midi.

Les opérations de recherches se sont encore concentrées dans le secteur de Saint-Santin-Cantalès, commune où a été retrouvé son véhicule, une Citroën C1, jeudi matin. Les gendarmes dirigés par le commandant de la compagnie d'Aurillac, Jérôme Tabariès, devraient élargir la zone de recherches, qui reprendront à 8h30 ce samedi matin.

Appel à témoins

Un appel à témoins a été lancé au cas où quelqu'un aurait croisé le chemin du cueilleur de champignons disparu. L'homme, décrit en assez bonne santé, marche avec une canne, il porte un tricot vert, un jean bleu et un blouson bleu. Toute personne ayant vu l'octogénaire est invitée à composer le 17.

L'espoir de le retrouver vivant s'amenuise d'heure en heure. D'autant que les nuits sont froides en cette fin de semaine. Le mercure descendant autour des zéro degré dans ce secteur forestier du Cantal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu