Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cantal : un homme tué à Aurillac, son agresseur interpellé

lundi 24 décembre 2018 à 15:08 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Un drame ce lundi, en fin de matinée, sur le boulevard du Pont-Rouge, à Aurillac. Un homme a été tué et son agresseur, armé d'un fusil de chasse, a pris la fuite. Les policiers l'ont arrêté en fin de journée dans le sud du Cantal.

Policiers en intervention
Policiers en intervention © Maxppp - Cyril Sollier

Aurillac, Cantal, Auvergne-Rhône-Alpes, France

La police d'Aurillac mobilisée en cette veille de Noël. Un peu avant midi, ce lundi, un homme a été abattu près du centre-ville et son agresseur s'est enfui

J'ai eu peur

La victime a succombé une vingtaine de minutes après l'agression. Elle a été tuée de deux coups de fusil de chasse selon la permanence du Parquet d'Aurillac. Une aurillacoise, qui travaille dans le secteur, témoigne : "j'ai entendu trois coups de feu. Je suis sortie, j'ai pris ma voiture. Je pensais qu'il y avait des bouchons. Mais quand je suis passée, j'ai vu un homme à terre, avec du sang partout. J'ai pris peur et je suis partie".

Les deux protagonistes du drame -la victime et le tireur- sont originaires d'Aurillac. Quant au mobile, il pourrait s'agir d'une affaire de jalousie amoureuse.

La traque

Les policiers ont écumé la ville tout l'après-midi, à la recherche du tireur. Ce dernier a finalement été interpellé par les gendarmes en fin de journée dans le sud du Cantal, près de Maurs, puis placé en garde à vue. Les policiers vont l'entendre dans la journée de mardi.