Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cantal : un motard sauvé de l'amputation grâce à des implants en céramique

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Dominique Morange aurait dû se faire amputer suite à un accident de moto, en 2020. Mais Philippe Deluzarches - chirurgien orthopédiste de l'hôpital Henri-Mondor d'Aurillac - et son équipe lui ont épargné une vie en fauteuil grâce à l'utilisation d'une nouvelle technologie : l'implant en céramique.

Pour éviter l'amputation de Dominique Morange, les chirurgiens du centre hôspitalier Henri-Mondor d'Aurillac ont utilisé des implants céramique chargés en antibiotiques.
Pour éviter l'amputation de Dominique Morange, les chirurgiens du centre hôspitalier Henri-Mondor d'Aurillac ont utilisé des implants céramique chargés en antibiotiques. © Maxppp - © Guillaume Bonnefont

La vie de Dominique Morange bascule le 28 mai 2020. À 57 ans, ce patron d'entreprise limougeaud subit un grave accident de moto. Projeté au sol, une voiture lui roule sur les jambes. Le diagnostic est lourd : avec de multiples fractures infectées et des pertes osseuses importantes, le corps médical ne voit pas d'autre issue que l'amputation

Mais la fatalité laisse place à l'espoir. Trois semaines après le choc, le docteur Philippe Deluzarches, chirurgien orthopédiste du centre hospitalier Henri-Mondor d'Aurillac (Cantal), mise sur une toute autre méthode : la restructuration de l'os via des implants en céramiques.

Implant en céramique développé par la société I.Ceram.
Implant en céramique développé par la société I.Ceram. - © I.Ceram

Une technologie récente

Développés par la société I.Ceram de Limoges (Haute-Vienne), les implants en céramique ont été mis sur le marché en 2020. Le principe : une fois les parties de l'os infectées retirées, on les remplace par l'implant qui diffuse localement des antibiotiques en masse. Une innovation mondiale.

C'est implant est poreux. Grâce à de l'apport sanguin, il va être peu à peu réhabité par des cellules pour enfin reformer l'os en environ six mois - Dr Philippe Deluzarches 

L'implant en céramique, dont la matière peut faire penser à celle d'une éponge, imite la consistance de l'os naturel.
L'implant en céramique, dont la matière peut faire penser à celle d'une éponge, imite la consistance de l'os naturel. - © I.Ceram

Un résultat inespéré 

Dominique Morange peut désormais se déplacer avec des béquilles, moins de trois mois après sa dernière opération. Il en a fallu onze, au total, pour que cette prouesse devienne réalité. 

Je suis encore loin d'avoir recouvré une marche normale. Mais à l'heure actuelle, je marche, je conduis. C'est inespéré ! - Dominique Morange

Dr Deluzarches (à gauche) et Dominique Morange (à droite).
Dr Deluzarches (à gauche) et Dominique Morange (à droite). - © Dominique Morange

Son chirurgien, le docteur Philippe Deluzarches, espère voir ce type d'intervention se multiplier dans les années à venir.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess