Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le patron de la discothèque le Tantra au Cap d'Agde dans un état grave après avoir reçu une balle dans la tête

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le patron du club libertin le Tantra a reçu une balle dans la tête ce mardi 13 novembre au Cap d' Agde. Il est dans un état grave. Vers 8h30, deux hommes à scooter lui ont tiré dessus alors qu'il sortait de chez lui.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Cap d' Agde

Sans doute un règlement de compte dans le milieu de la nuit. Le patron de plusieurs discothèques au Cap d'Agde, a été gravement blessé par balles mardi matin devant son domicile au Grau d’Agde. Cet homme surnommé "le chinois",  est connu de la justice pour plusieurs délits. Deux hommes lui ont tiré dessus à bout portant.

La victime rentrait chez elle  quand ses agresseurs ont ouvert le feu. Cet homme, était encore dans son véhicule stationné devant son domicile. A ce moment-là un deux roues s’approche. Deux individus, armés et visage dissimulés tirent dans sa direction.  Cette figure du milieu de la nuit est touchée de plusieurs balles.  Il n’était visiblement pas armé. 

Ce patron de club libertin a été plongé dans le comas. Son état est stationnaire. Il  n’avait  visiblement pas que des amis dans le milieu de la nuit.  Ce quadragénaire, est  propriétaire de la discothèque le  Tantra, il aurait des parts également dans une vingtaine établissements de la région. Il est aussi connu de la justice pour des délits.  Les enquêteurs disposent pour le moment de peu d’éléments sur cette tentative d’assassinat. Mais ils comptent beaucoup sur les témoins. Une  dizaine d’ouvriers étaient en train de travailler à proximité, au moment de cette fusillade et espèrent aussi que les images des caméras de vidéosurveillance soient en mesure de les orienter vers les auteurs cette fusillade.

"On n'est pas à Marseille, ce qui est sûr c'est que cet homme a été victime d'une tentative d'assassinat, mais il est trop tôt pour parler d'un règlement de compte. Toutes les pistes sont possibles, professionnelles ou personnelles. " explique Jean Philippe Fougerau, directeur du SRPJ de Montpellier

Jean-Philippe Fougereau du SRPJ de Béziers

"La victime regagnait son domicile lorsque les deux individus ont fait feu. La victime est très sérieusement blessée. Il était connu du monde de la nuit au Cap d'Adge, et avait déjà fait parler de lui sur le plan judiciaire" ajoute Yvon Calvet, le procureur de Béziers

Yvon Calvet, procureur de Béziers