Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Casse du salon des Antiquaires en appel à Nancy : un homme est condamné à 3 ans de prison, deux autres sont relaxés

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine

La cour d'appel de Nancy confirme ce jeudi 3 octobre, le jugement prononcé en première instance. En 2015, plus de 200.000 euros de bijoux ont été volés lors du salon des Antiquaires de Nancy.

La cour d'appel de Nancy a rendu sa décision ce jeudi 3 octobre dans l'affaire du casse au salon des Antiquaires
La cour d'appel de Nancy a rendu sa décision ce jeudi 3 octobre dans l'affaire du casse au salon des Antiquaires © Radio France - Nathalie Broutin

Dans l'affaire du casse au salon des Antiquaires à Nancy, la cour d'appel confirme le jugement prononcé en première instance. 

Un homme est condamné à trois ans de prison, deux autres hommes sont relaxés. En mars 2015 en pleine nuit pendant le salon des Antiquaires au parc des expositions de Nancy-Vandoeuvre, plus de 200.000€ de bijoux ont été volés.

L'année suivante en 2016, trois hommes âgés d'une trentaine d'années sont interpellés, suspectés d'avoir écoulé leur butin dans le quartier des diamantaires à Anvers, en Belgique. En mars 2017 devant le tribunal correctionnel de Nancy, un homme écope de trois ans de prison ferme, les deux autres hommes sont relaxés. 

En juin dernier, nouveau procès. L'avocat général requiert la confirmation du premier jugement. Selon les défenseurs des prévenus, le dossier est mal ficelé. Il met surtout en exergue d'énormes carences alors dans le dispositif de sécurité du parc des expositions de Nancy-Vandœuvre : caméras défaillantes et pas de maître-chien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu