Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Castres : une jeune fille de 15 ans séquestrée dans le camp de la Vivarié

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

On en sait un peu plus sur la grosse opération qui a mobilisé plus de 100 policiers mardi 1er octobre. Les enquêteurs ont retrouvé une adolescente pendant la perquisition. Elle était retenue dans le camp depuis quelques semaines.

Une soixante de personnes, quasi toutes sédentarisées, vivent dans le camps des gens du voyage de la Vivarié.
Une soixante de personnes, quasi toutes sédentarisées, vivent dans le camps des gens du voyage de la Vivarié. © Radio France - SM

Castres, France

Trois personnes toujours en garde à vue après la très grosse opération policière dans le camp de la Vivarié à Castres mardi matin. Trois personnes qui sont entendues dans le cadre d'une affaire de séquestration et de viols sur mineures. Une jeune de fille de 15 ans était séquestrée dans ce camp. La jeune fille était recherchée depuis quelques semaines déjà. Elle vivait dans un foyer d'où elle avait fait une fugue. Et donc les policiers l'ont retrouvée, au petit matin, mardi, dans une des caravanes du camp. 

L'adolescente va bien. Quelques ecchymoses sur le corps. Elle n'a visiblement pas bien mangé pendant ces semaines. Mais la procureur de Castres, Céline Raignault, insiste et parle surtout de séquelles psychologiques. 

Deux autres jeunes filles recherchées 

Une affaire qui n'est sans doute pas terminée. Les enquêteurs cherchaient deux autres mineures, deux autres jeunes filles, qu'ils n'ont pas trouvées lors de la perquisition. Et si l'opération a pu avoir lieu, c'est grâce aux arrestations de la mi-septembre. Une femme de 46 ans avait été délivrée du camp. Une Castraise prisonnière d'une mère et son fils pendant un an. Cette femme de 46 ans a été séquestrée, prostituée et violée. 

Les trois personnes qui sont en garde à vue ne sont pas, cette fois, accusées de proxénétisme. Mais elles sont suspectées de viols, violences et séquestration.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu