Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'accident de train de Dudelange au Luxembourg

Catastrophe de Dudelange : un an après, une cérémonie en hommage au conducteur tué, à la gare de Luxembourg-Ville

mercredi 14 février 2018 à 16:17 Par Soizic Bour, France Bleu Lorraine Nord

Il y a un an survenait la catastrophe ferroviaire de Dudelange. Un train de marchandises français percutait un train de voyageurs des CFL luxembourgeois, faisant un mort et deux blessés. Ce mercredi, les syndicats de la CFL ont rendu hommage à leur collègue décédé.

Dégagement des voies après l'accident ferroviaire entre Dudelange et Bettembourg au Luxembourg.
Dégagement des voies après l'accident ferroviaire entre Dudelange et Bettembourg au Luxembourg. © Radio France - François Pelleray

Dudelange

Il y a un an, peu avant 9 heures, le 14 février 2017, deux trains entraient en collision au niveau de cette commune du Luxembourg, un train de marchandise et un train de voyageurs. Bilan : un mort, le conducteur luxembourgeois du train de voyageurs CFL, et deux blessés, le conducteur et la contrôleuse du train de marchandise. Le bureau luxembourgeois des enquêtes techniques doit rendre son rapport final ce lundi, son dernier rapport datant de mars 2017, ce rapport final est très attendu et notamment par les syndicats de conducteurs de train luxembourgeois

Cérémonie hommage à la gare de Luxembourg-Ville

Ce mercredi, une cérémonie très intime avait lieu à la gare de Luxembourg-Ville puis à Rodange, où est enterré le conducteur décédé dans la collision. 5 membres des deux syndicats luxembourgeois de conducteurs de train sont venus lui rendre hommage. "On ne voulait pas que ça soit trop médiatisé", explique Georges Merenz, le président de la Landesverband, l'un des deux syndicats Luxembourgeois de conducteurs de train des CFL. "On a fait une minute de silence pour notre ami qui nous manque et nous devons maintenant faire le deuil", ajoute-t-il. 

Un an après, une blessure toujours profonde

Parce que même si une année est passée, la blessure est toujours profonde. "Nous sommes tristes, nous avons perdu un copain", explique Georges Merenz.  Mais les syndicalistes sont surtout fatigués, voilà un an qu'ils attendent la vérité sur ce qu'il s'est exactement passé ce jour-là : "Nous ne comprenons pas ce qui met autant de temps et nous n'attendons qu'une chose : les résultats de l'enquête, pour nous, mais aussi pour les familles. C'est important". 

Une erreur humaine et une erreur technique

Le bureau luxembourgeois des enquêtes techniques a rendu son premier rapport en mars 2017. Il révélait alors que le train des CFL avait franchi un signal d'arrêt. Une erreur humaine, donc, mais les experts pointent aussi un problème technique. Un signal d'alerte automatique qui n'a pas fonctionné correctement. C'est notamment sur ce point que l'enquête se poursuit. Le rapport final devrait donc être rendu ce lundi 19 février