Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

A Audincourt, on s'interroge sur l'efficacité du couvre-feu imposé aux mineurs pendant huit semaines

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le couvre feu nocturne imposé aux mineurs du quartier des Champs-Montants à Audincourt a pris fin le 1er octobre. La mairie voulait marquer les esprits après l'incendie de la MJC et de la halte garderie le 13 juillet. Quel bilan huit semaines plus tard ? Les autorités restent circonspectes.

La MJC Saint-Exupéry a déménagé depuis l'incendie du 13 juillet dernier
La MJC Saint-Exupéry a déménagé depuis l'incendie du 13 juillet dernier © Radio France - Christophe Beck

Quel bilan dresser, après ces deux mois et demi de couvre-feu, décrété au début de l'été dans le quartier des Champs Montants à Audincourt ? Depuis le 14 juillet dernier, les mineurs de moins de 14 ans non accompagnés sont interdits de circuler la nuit dans ce quartier des Champs-Montants, entre 22 heures à 6 heures du matin.  

C'était la réponse forte de la mairie d'Audincourt, après l'incendie de la MJC et de la halte-garderie dans ce quartier, le soir du 13 juillet. Huit semaines plus tard, l'heure du bilan a sonné. 

Un quartier calme et un couvre feu plutôt bien respecté

Les autorités sont plutôt embarrassées pour apprécier la mesure. Autant du côté de la maire d'Audincourt que du commissaire de Montbéliard ou de la directrice de la MJC Saint Exupéry, tous trois se refusent à tout commentaire.  Ils s'accordent tout de même sur ce constat. Le quartier a été calme durant la période. Et le couvre feu plutôt bien respecté. 

L'affiche de la MJC Saint-Exupéry contrainte de déménager après l'incendie du 13 juillet - Radio France
L'affiche de la MJC Saint-Exupéry contrainte de déménager après l'incendie du 13 juillet © Radio France - Christophe Beck

Aucun mineur de moins de 14 ans n'a été appréhendé, seul la nuit, indique le commissaire de Montbéliard, Nicolas Grayer.  Des éléments objectifs doublés d'un élément subjectif. Le couvre feu a été plutôt bien apprécié des habitants du quartier.  

Marquer les esprits... notamment chez les parents

Pour le reste, était-ce la mesure idoine pour répondre à l'accès de fièvre du 13 juillet ? Le calme du quartier est-il la conséquence du couvre feu ? Les mêmes bottent en touche.  

"Il faudra patienter avant d'oser un premier bilan", avance la maire, Marie-Claude Gallard. Même embarras du côté de la police et de la MJC.  "Il fallait une mesure qui marque les esprits... notamment à destination des parents". Le commissaire souligne ce bon travail d'explication vers les parents. La mairie veut continuer à miser sur la prévention. Un travail de terrain plutôt qu'une mesure spectaculaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu