Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Ce que l'on sait sur le meurtre du directeur de la police municipale de Rodez

jeudi 27 septembre 2018 à 18:32 - Mis à jour le vendredi 28 septembre 2018 à 7:50 Par Géraldine Houdayer et Julien Corbière, France Bleu Occitanie et France Bleu

Le directeur de la police municipale de Rodez, Pascal Filoé, âgé de 45 ans, a été poignardé devant la mairie de la ville ce jeudi matin. Il est mort à l'hôpital des suites de ses blessures. Son agresseur a été interpellé. Voici ce qu'on sait ce jeudi soir sur ce meurtre qui suscite une vive émotion.

Les policiers, sur les lieux où Pascal Filoe a été poignardé ce jeudi matin.
Les policiers, sur les lieux où Pascal Filoe a été poignardé ce jeudi matin. © AFP - José A. Torres

Rodez, France

Le directeur de la police municipale de Rodez et directeur général adjoint chargé de la sécurité de la ville Pascal Filoé est mort ce jeudi, après avoir été poignardé devant la mairie. Son agresseur, connu des services de police, a été arrêté et placé en garde à vue.

Que s'est-il passé ? 

Ce jeudi matin, vers 10h30, Pascal Filoé, le directeur de la police municipale de Rodez, est au travail, tout près de la mairie, devant les locaux de la police municipale de la ville. Il est agressé par un habitant de la ville âgé de 39 ans, qui le poignarde à trois reprises avec un couteau. Rapidement conduit à l'hôpital, il y meurt de ses blessures deux heures plus tard.

Le suspect tente de fuir, mais est poursuivi par un témoin. Il se réfugie dans un magasin, où il est interpellé par la police nationale. Il ne résiste pas lors de son interpellation par les policiers.

La scène de l'agression, en plein jour et en plein centre-ville, provoque des scènes de panique dans la mairie et dans les commerces alentour. La place de la mairie a été entièrement bouclée par les forces de l'ordre en fin de matinée. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place par la préfecture. Elle est joignable au 05 65 67 54 00.

Qui était la victime ? 

Pascal Filoé avait 45 ans. Il était père de trois enfants. Originaire de Nevers, cet ancien militaire était installé à Rodez, en Aveyron, dans ses fonctions de directeur de service depuis une dizaine d'années. 

Qui est l’agresseur ? 

L'agresseur présumé est un habitant de Rodez, âgé de 39 ans. Originaire des Bouches-du-Rhône, il se serait installé en Aveyron il y a seulement quelques mois. Il était propriétaire d'un chien de deuxième catégorie, considéré comme dangereux. Il n'avait pas de permis pour détenir cet animal, qui lui a été retiré la semaine dernière. Le 11 avril dernier déjà, il avait fracturé la porte de la mairie en raison de ce conflit sur son chien. Il était aussi connu des services de police pour des violences et des cambriolages. Il a été placé en garde à vue. 

Quelles sont les raisons de l'agression ? 

L'agresseur avait un différend avec Pascal Filoé : il venait de se faire retirer son chien, puisqu'il n'avait pas le permis nécessaire pour la détention de l'animal, considéré comme dangereux. En avril dernier, l'homme avait déjà fracturé la porte de la mairie. Il pourrait donc s'agir d'un acte prémédité, et donc d'un assassinat.

  - Visactu
© Visactu -