Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cébazat : une trentaine de citoyens se mobilisent pour nettoyer la commune de ses déchets

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

À Cébazat (Puy-de-Dôme), une trentaine de citoyens ont retroussé leurs manches ce dimanche matin avec un objectif commun : ramasser les déchets qui jonchent le sol de terrains vagues de la commune. 1 800 litres de résidus en tout genre et deux gros sacs de verre ont été ramassés.

Les participants de la "clean walk" de Cébazat posent devant la montagne de déchets récoltés en à peine deux heures.
Les participants de la "clean walk" de Cébazat posent devant la montagne de déchets récoltés en à peine deux heures. - © Jimmy D.

1 800 litres de déchets en tout genre, deux gros sacs de verre, sans compter les déchets les plus volumineux. La trentaine de citoyens réunis ce matin à Cébazat (Puy-de-Dôme) pour nettoyer la commune ne se sont pas levés pour rien.

Cette "clean walk" - marche citoyenne visant à nettoyer l'espace public - était la troisième d'une série organisée par Clermont Zéro Plastique, association qui lutte pour la préservation de l'environnement. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De trop nombreux déchets

Le rendez-vous était donné au croisement des rues de la Quatrière et Charles Perrault. Un quartier qui a vu de nombreuses constructions sortir de terre ces dernières années, laissant derrière elles leur lot de déchets. "Les artisans viennent avec leur matières, et repartent sans...", regrette Jimmy D., l'un des deux co-fondateurs de l'association. 

À quelques mètres de là, un sentier où de nombreux baladeurs viennent chercher un peu de verdure. Les participants y retrouvent un oreiller, des vêtements, des bouteilles de verre ou encore des bidons de plastique_._"Les restes de ce qui ressemble à un ancien squat", analyse Jimmy. 

Plusieurs déchets retrouvés par les participants - notamment cet oreiller - laissent penser que les lieux ont été habités.
Plusieurs déchets retrouvés par les participants - notamment cet oreiller - laissent penser que les lieux ont été habités. © Radio France - © Romane Brisard

Evolution des consciences

Si chaque déchet ramassé réveille un peu plus l'exaspération générale, des sourires se dessinent au gré de cette balade écologiste. Patrice se promène souvent dans le coin : selon lui, "on retrouve de moins en moins de déchets électro-ménagés, ce qui est déjà un grand pas".

Jimmy, lui, note une autre évolution : "Lors de la première marche que nous avons organisé à Clermont-Ferrand, seuls quatre participants avaient joué le jeu. Aujourd'hui, on est 28 !", s'exclame-t-il. 

Les participants se dispersent pour tenter de nettoyer plusieurs espaces verts jonchés de déchets.
Les participants se dispersent pour tenter de nettoyer plusieurs espaces verts jonchés de déchets. © Radio France - © Romane Brisard

Engager les collectivités à agir 

Pour Jimmy, chaque nouvelle participation est une lueur d'espoir pour un avenir plus vert. "Si les citoyens viennent de plus en plus nombreux, les politiques devront adopter des mesures de plus en plus ambitieuses", assure-t-il.

Mais pour le moment, selon lui, l'engagement est loin d'être à la hauteur. "Les municipalités expliquent que les déchets sont une compétence de la métropole, la métropole nous répond l'inverse... C'est le serpent qui se mord la queue".

C'est d'ailleurs pourquoi le jeune homme utilise les réseaux sociaux, où il communique sur chaque action menée. Une stratégie qui commence à payer : récemment, Clermont Auvergne Métropole a équipé l'association de pinces à déchet. Elle envisage aussi de prêter une benne pour la prochaine "clean walk".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

#MaSolution

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess