Faits divers – Justice

Aide aux migrants : Cédric Hérrou est sorti libre de sa garde à vue

Par Violaine Ill, France Bleu Azur vendredi 20 janvier 2017 à 20:32

Cedric Herrou à Nice
Cedric Herrou à Nice © Radio France - Violaine ILL

L'agriculteur de la vallée de la Roya, porte drapeau de l'aide aux migrants, qui avait été arrêté mercredi soir a été libéré à l'issue de sa garde à vue.

Cédric Hérrou avait été arrêté en compagnie de trois Érythréens en situation irrégulière mercredi vers minuit près de Sospel alors qu'il circulait à pied sur une voie ferrée.

Les gendarmes l'ont suspecté d'avoir aidé des migrants à échapper à des contrôles de police. Cédric Hérrou a passé deux jours en garde à vue dans les locaux de la Police Aux Frontières (PAF) de Menton. L'agriculteur de 37 ans estime ne pas agir dans l'illégalité mais par humanité lorsqu'il accueille chez lui des hommes, des femmes et des enfants qui transitent à pied dans cette vallée.

Il dénonce une mise "sous pression" des gendarmes qui multiplient les contrôles dans cette vallée où de nombreux habitants se mobilisent pour porter assistance aux clandestins.

Aucune poursuite n'est engagée pour l'instant contre Cédric Herrou.

"Les éléments ne sont pas suffisants pour le mettre en cause de manière formelle dans des faits d'aide à l'entrée, d'aide à la circulation ou d'aide au séjour illicite d'étrangers" a précisé à France Bleu Azur le procureur de la République de Nice Jean Michel Prêtre qui ajoute que "des vérifications techniques liées à la téléphonie sont en cours dans le cadre de l'enquête qui continue".

C'est la troisième fois que Cédric Hérrou est interpellé. Le tribunal correctionnel de Nice doit rendre un jugement le 10 février dans une affaire similaire le concernant. Le procureur avait requis huit mois d'emprisonnement avec sursis pour notamment avoir occupé illégalement un ancien centre de vacances de la SNCF pour héberger une cinquantaine de personnes en situation irrégulière.

Migrants devant une eglise de Vintimille  - Radio France
Migrants devant une eglise de Vintimille © Radio France - Violaine ILL

La vallée de la Roya connaît un afflux continue de migrants venus d'Italie depuis plusieurs mois. Souvent de jeunes érythréens ou soudanais qui passent par les tunnels de la voie ferrée pour passer clandestinement entre l'Italie et la France.