Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Négociations entre Orange et l'État : la députée de la Drôme, Célia de Lavergne, met la pression

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La députée LREM de la Drôme, Célia de Lavergne, a fait un point d'étape ce mardi avec Cédric O, secrétaire d'État chargé à la Transition numérique. Les négociations avancent avec Orange mais la parlementaire reste vigilante sur plusieurs points.

Célia de Lavergne, députée En Marche de la Drôme, attend des annonces fortes de la part d'Orange.
Célia de Lavergne, députée En Marche de la Drôme, attend des annonces fortes de la part d'Orange. - Assemblée nationale

Les négociations se terminent prochainement entre Orange et le gouvernement autour du maintien du service de téléphonie et d'Internet. La députée de la Drôme, Célia de Lavergne, a participé ce mardi à une réunion intermédiaire avec Cédric O, le secrétaire d'État chargé à la Transition numérique. Elle maintient la pression pour que l'opérateur prenne des engagements clairs. 

Des interrogations sur l'enveloppe débloquée

Depuis plusieurs semaines, ces négociations engagées avec Orange vise à résoudre à court terme la question du réseau cuivre fortement endommagé dans une quinzaine de départements mais aussi à long terme la question du très haut débit. "C'est sur le premier point que nous avons le plus parlé", confie Célia de Lavergne, qui depuis sa tribune signée par 200 maires drômois, est devenue l'une des figures dans le combat engagé contre les problèmes récurrents de téléphone et d'Internet. 

L'opérateur semble plutôt réceptif et envisagerait de mettre en place une enveloppe pour réparer le réseau cuivre fortement endommagé dans une dizaine de départements, dont la Drôme et l'Ardèche. "Je suis assez inquiète sur le niveau des moyens qui seront alloués en particulier sur nos départements qui sont ceux qui souffrent le plus de la situation", indique la députée drômoise. 

Il faudra un engagement fort de la part d'Orange pour atteindre les objectifs fixés estime Célia de Lavergne : "Je rappelle que depuis dix ans, il y a un sous-investissement chronique dans les réseaux et il est à rattraper. Je ne me contenterai pas de cette situation actuelle qui est insuffisante et des miettes parfois données pour réparer notre réseau"

Des comités de pilotage locaux

Célia de Lavergne a également rappelé à Cédric O son envie de mettre en place des comités de pilotage locaux au niveau départemental en associant les élus, les services de l'État et Orange. "L'idée est de suivre de manière très régulière les points noirs département par département et commune par commune", explique la députée de la majorité. 

Célia de Lavergne doit rendre d'ailleurs très prochainement une proposition avant la fin des négociations pour donner les contours de ces pilotages locaux. Les annonces du gouvernement attendues à la base à la fin du mois de mars ne devraient plus tarder à tomber. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess