Faits divers – Justice

Cent ans après, les restes d'un soldat russe retrouvés pour la première fois

Par Clément Conte, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu vendredi 20 janvier 2017 à 19:12

C'est pendant des travaux dans un champ que les restes du soldat ont été découverts
C'est pendant des travaux dans un champ que les restes du soldat ont été découverts

Les restes du soldat de la Première Guerre mondiale exhumés vendredi 13 janvier d'un champ à Cormicy ont été analysés. Il s'agit d'un Russe, certainement mort le 19 avril 1917 durant la bataille du Chemin des Dames.

Les os et les effets personnels du soldat retrouvés vendredi 13 janvier à Cormicy ont été analysés par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Champagne-Ardenne. Selon les archéologues, il s'agit d'un Russe, mort il y a cent ans, le 19 avril 1917, durant la fameuse offensive Nivelle. C'est la première fois que les restes d'un soldat de cette nationalité sont exhumés en France, depuis au moins 90 ans.

Plusieurs indices ont permis aux archéologues de définir la nationalité de cet homme. Parmi eux, deux boutons d'un manteau et une croix. Yves Desfossés, l'archéologue qui a analysé les restes expliquent leur signification :

L'archéologue Yves Desfossés explique comment les objets retrouvés près du corps confirment la nationalité russe du soldat.

La croix orthodoxe et les deux boutons trouvés près du corps du soldat - Aucun(e)
La croix orthodoxe et les deux boutons trouvés près du corps du soldat -

Pour l'instant, il est impossible de savoir qui était réellement cet homme. "Il n'y avait pas de plaques à côté des os, du coup on ne peut pas savoir son identité. Mais on sait qu'il avait entre 20 et 30 ans et qu'il était assez robuste", explique Yves Desfossés.

Des Russes dans la Marne

C'est une histoire souvent méconnue : plusieurs brigades russes sont venues combattre auprès des Français et de leurs alliés sur le front ouest, dès 1916. En tout, ils ont été entre 20.000 à 30.000 combattants à s'engager dans des batailles autour de Reims et de Mourmelon-le-Grand.